➔ LITTÉRATURE

Kant Qu’est-ce que la réalité

> > Kant Qu’est-ce que la réalité ; écrit le: 2 mai 2012 par imen

Mauvaise question

Pour Kant, la difficulté que nous avons à comprendre pourquoi] lois scientifiques s'appliquent à la réalité vient d'une analyse i santé de ce que nous appelons « réalité ». Quand on recherche ceqi oblige la réalité, une planète ou un projectile par exemple, à ofaé/raj lois du mouvement, c'est la question qui est mal posée. Il ffl reprendre le problème à la base pour comprendre ce qu'il y a d'inaT plicable dans le succès des explications scientifiques.

Bonne réponse

La réalité est composée des objets que nous rencontrons dans le! monde, dans le monde physique directement, ou indirectement para l'intermédiaire d'instruments comme télescopes et microscopes, ei

même des objets du monde mental, nos idées ou nos sentiments. Tous] ces objets sont réels parce qu'ils se manifestent à nous, ils nous appa-' raissent, ils se « donnent » à nous. Nous les trouvons dans le monde, nous ne les créons pas (même si] nous les transformons).

Pour l'analyse radicale de la réalité* qui s'appelle l'ontologie, la présence1 de la réalité est ainsi une manifesta-1 tion, une « apparition ». C'est-à-direl un processus, à analyser, et pas une 1 zone neutre.

Ça se complique

Ceci étant, pour que quelque chose nous apparaisse, se donne a nous, il faut que quelque chose existe dans l'absolu, indépendam­ment du fait de se manifester à nous.

 Ce qui signifie que la réalité renvoie à deux sortes d'entités totalement différent:

1 Des entités absolues, qui sont l'origine de ce qui se manifeste a nous.. Ce sont les choses en elles-mêmes, Kant les appelle noumènes (du grec nous la pensee, mais attention:  pour Kant elles  ne sont pas accessibles a notre pensée).

2 Des entités relatives, les choses telles qu'elle nous apparaissent,les choses telles que  nous les voyons.Kant les appelle phénomènes (du grec  phainesthai, apparaître).

La réalité  est filtrée

À première vue, on ne comprend pas pourquoi les choses telles qu'elles nous apparaissent devraient être différentes des choses telles qu'elles sont en elles-mêmes. Mais pourtant cette hypothèse ouvre une possibilité : et si à l'interface entre nous et les objets il y avait comme un filtre (exactement comme des lunettes colorées qui colorent la réalité en bleu ou en jaune) ? Certaines des propriétés inexplicablement universelles de la réalité seraient alors expliquées... comme propriétés de l'interface entre nous et les objets. Donc univer­selles et « a priori ».

La réalité n'est pas ailleurs

Mais alors la réalité serait une illusion ? Non, parce que le phénomène, affirme Kant, doit être compris comme une véritable comme LA véritable réalité, pas comme un monde illusoire.

Ce n'est pas parce que nous sentons en eux un « absolu d être ^ nous considérons les objets réels comme réels, mais p u o qu'ils sont cohérents entre eux, qu'ils constituent un ense cohérent: la réalité objective, avec ses lois, jamais trangressee cette liaison universelle de tous les objets réels entre eux se ° lois de la nature, c'est justement une propriété universe e e saire des phénomènes pour Kant (une propriété de notre in avec le réel plutôt que d'un être absolu indépendant de nous).

Vidéo : Qu'est-ce que la réalité

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Qu'est-ce que la réalité

← Article précédent: Kant La réussite de la science Article suivant: Kant L’espace et le temps


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles