Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ LITTÉRATURE

Kant La réussite de la science

Vous êtes ici : » » Kant La réussite de la science ; écrit le: 2 mai 2012 par imen

Kant La réussite de la science

L’univers enfin compris

La physique de Newton est la véritable révolution scientifique de I notre civilisation.

Pour la première fois, l’ensemble des phénomènes mécaniques ed dynamiques (tout ce qui concerne les masses, les déplacements, les forces), à l’échelle terrestre comme dans le mouvement des planètes, est ramené à un ensemble réduit de lois fondamentales. Ces lois sont mathématiques, mais de forme simple. Personne ne peut résister à l’impression que l’univers est enfin compris.


Des lois qui expliquent

La plus célèbre des lois de Newton est celle de la gravitation universelle : toutes les masses s’attirent avec une force proportionnelle aux masses en présence et inversement proportion­nelle au carré de la distance entre elles. Les trajectoires et les vitesses) des planètes s’expliquent par cette loi.

À notre échelle, la loi d’inertie est tout aussi radicale : tout corps en mouvement rectiligne uniforme (c’est- à-dire dont la vitesse est constante) continue son mouvement à l’infini si aucune force ne lui est appliquée. SurTerre, c’est l’attraction terrestre qui s’ajoute à ce principe pour expliquer les trajectoires paraboliques des projectiles. Des lois aussi universelles décrivent partout l’action des forces sur les corps.

Puissance des mathématiques et de l’expérimentation

Mais cette efficacité universelle des lois physiques n’est pour Kant qu’une extension de l’efficacité universelle des lois mathématiques, connues depuis l’Antiquité. Tous les triangles rectangles « obéis­sent » au théorème de Pythagore.

La nouvelle physique, grâce à des expériences systématiques et précises, étend maintenant la puis­sance des mathématiques à tout l’univers, des objets les plus petits jusqu’au ciel étoilé. Et cette extension doit se poursuivre, c’est le projet qui anime la science depuis le XVIIIe siècle : la chimie, puis la biologie, et tous les domaines du savoir doivent subir la même révolu­tion, reposant sur les mathématiques et l’expérimentation.

Réaction des philosophes

Deux conséquences pour les philosophes :

1- Comprendre pourquoi la science réussit si bien.

2- Se demander si tout va pouvoir devenir science (la morale ? I art ? la religion ?).

Il faut comprendre pourquoi la science réussit aussi spectaculaire- nt dans certains domaines, et pourquoi une autre forme de Pensée demeure légitime et indispensable dans d’autres domaines. e défi est le point de départ de la philosophie de Kant.

Vidéo : La réussite de la science

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : La réussite de la science

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles