Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ LITTÉRATURE

Descartes Le principe de la vérité

Vous êtes ici : » » Descartes Le principe de la vérité ; écrit le: 30 avril 2012 par imen

Descartes Le principe de la vérité

Dieu ne peut pas vouloir nous tromper

Dieu est l’être absolument parfait, ce qui nous permet de savoir beau-l coup de choses sur Dieu. Notamment celle-ci : Dieu ne peut pal vouloir nous tromper, jamais, en aucun cas.

Démonstration : soit D-, un Dieu qui de temps en temps nous trompe! même une seule fois, et D2 un Dieu qui ne nous trompe absolument jamais. Quel est le plus parfait ? D2. Donc c’est lui qui existe.


Conclusion : nous sommes certains que toute idée qui nous apparaît parfaitement claire et distincte est vraie. Sinon Dieu aurait voulu nous tromper puisque nous n’aurions aucun moyen de ne pas tomber dans l’erreur. C’est la règle d’évidence, reconquise maintenant comme vérité démontrée.

Non on ne tourne pas en rond

La règle d’évidence repose sur l’exis­tence de Dieu mais elle était présup­posée pour démontrer cette exis­tence de Dieu… Difficile de ne pas y voir un cercle, mais il n’est pas vicieux.

Le problème est la stabilité de la vérité dans le temps. L’évidence me donne une vérité toujours enfermée dans l’évidence de l’instant, sur le modèle du je pense donc je suis- Pour sortir de cette instantanéité de l’évidence, la vérité ne peut s’appuyer que sur l’existence de Dieu, le seul facteur de vérité conti­nuée dans le temps.

Donc la règle d’évidence est validée une première fois, existentielle- ment, dans l’instant du je pense donc je suis et des toutes premières vérités. Ensuite, lorsqu’on parvient aux démonstrations que Dieu existe et ne peut être trompeur, la règle d’évidence est validée une

Comment faire pour se tromper quand même ?

Nuancons:dieu ne peut pas vouloir nous tromper, mais si nous nous ns nous-mêmes sans que Dieu l’ait voulu, alors effectivement nous nous trompons. Car Dieu a placé en nous une lumière naturelle qui nous fait reconnaître le vrai lorsque notre esprit l’examine dans des  conditions méthodiques de l’évidence. Mais il a aussi placé en nous une liberté, une volonté infiniment libre, à son image par laquelle nous conduisons librement notre esprit a examiner ce que nous voulons : c’est à cette volonté de conduire notre entendement avec méthode dans la conquête du vrai, en suspendant le jugement sur tout ce qui n’est pas certain. Ainsi nous ne nous tromperons pas et c’est ce que Dieu veut.

Sinon, la volonté libre peut conduire l’entendement à des jugements précipités qui sont alors faux, mais c’est notre liberté qui en est responsable, pas l’entendement que Dieu nous a donné.

Les vérités sont divines, le monde est à nous

La recherche de la vérité s’effectue donc dans une relation particulière entre l’homme et le monde, ainsi qu’entre l’homme et Dieu. L’homme est confronté à un monde créé et entièrement régi par un Créateur qui a voulu que l’esprit humain puisse connaître ce monde. Notre esprit a été créé et ordonné par Celui qui a créé et ordonné le monde. Il a créé en nos esprits les vérités correspondant aux lois qu’il a créées dans la nature. Il maintient dans la nature les lois dont il a placé les vérités en nos esprits.

Nous pouvons donc partir avec assurance à la recherche de la vérité et à la conquête du monde, nous y sommes, littéralement, prédes­tinés.

Vidéo : Le principe de la vérité

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Le principe de la vérité

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles