/*

Sélectionner les informations : Une information sélectionnée

Vous êtes ici : Accueil » littérature » Sélectionner les informations : Une information sélectionnée
Sélectionner les informations : Une information sélectionnée

[tab:ARTICLE]La sélection, qui est à la base du travail du journaliste, sous-tend évidemment aussi celui du concepteur de la revue de presse. Ce dernier pourra s’inspirer des réflexes du premier, en les adaptant à sa propre situation, et en premier lieu à ses objectifs.

Classiquement, le journaliste tient compte de quatre « moteurs de l’intérêt » de son lecteur : l’actualité, l’originalité, la proximité et l’intérêt humain. En règle générale, il ne se sert pas de tous simultanément ; il s’agit d’un ensemble de registres dont l’informateur peut jouer, en fonction des besoins et des circonstances.

L’actualité

Systématiquement appliquée comme grille de sélection par la presse, l’actualité constitue la valeur principale d’un quotidien.

Dans l’élaboration de la revue de presse, la sensibilité à cette notion vous sera utile pour :

  •  évaluer en permanence la pertinence de vos choix. Évitez les sujets « réchauffés », ou même ceux qui risquent d’être « refroidis » au moment où le destinataire lira votre document. Cela s’impose en particulier pour les revues de presse à périodicité large, qui risquent de mêler des articles obsolètes à des textes encore valides, sans que le lecteur puisse distinguer immédiatement le bon grain de la balle. A moins bien sûr que l’objectif ne soit pas d’informer sur l’actualité, mais de donner des éléments d’analyse portant sur une période plus longue ;
  • tenir compte de l’actualité générale du moment, et pas seulement de celle de votre secteur d’activité. Ce conseil est surtout adapté dans les grandes entreprises ou pour les revues de presse à visée stratégique : savoir ce dont on parle aujourd’hui pourra apporter à votre lecteur une culture utile pour lui-même et pour enrichir ses échanges professionnels ; à un niveau plus indirect, cela lui permettra de voir quels sont les sujets avec lesquels la communication concernant votre organisme sera en concurrence plus ou moins forte. Dès lors, rappelez éventuellement les grands thèmes évoqués à la « une » des principaux quotidiens, le sommaire des journaux télévisés… Une aide intéressante pour cela : écouter les premiers journaux radios de la matinée, et notamment les revues de presse journalistiques.
  •  anticiper autant que possible : soyez à l’affût des articles qui traitent de prévisions, d’évolutions possibles, notamment dans votre secteur d’activité. Mais vérifiez qu’elles ne sont pas périmées si vous les intégrez à une revue de presse de périodicité espacée.

L’originalité

L’originalité au sens journalistique du terme constitue une invitation à rechercher ce qui, sans être nécessairement insolite ou sensationnel, sort des sentiers battus, apporte une différence :

  • ne négligez pas l’information ou le commentaire qui n’apparaissent qu’une seule fois dans votre corpus de journaux ; inversement, ne vous focalisez pas exclusivement sur ce dont tout le monde parle, et ne privilégiez pas le plus petit dénominateur commun de l’actualité ;
  • si 25 journaux ont repris le même communiqué de presse que vous leur avez adressé sans y apporter aucune modification, l’accumulation de 25 coupures identiques n’apporte aucune valeur ajoutée en tant que telle. Il suffira alors de le reprendre une seule fois, en indiquant, au moyen d’un rédactionnel personnel, la liste des autres titres qui l’ont publié, les éventuelles différences de présentation visuelle ou de traitement des informations ; si le communiqué porte sur un sujet qui revient régulièrement, vous pourrez aussi comparer les retombées d’aujourd’hui et celles de campagnes précédentes.

La proximité

Les rubriques locales sont beaucoup plus lues que les articles de politique internationale. Il n’y a aucune raison de penser que le destinataire de la revue de presse réagisse différemment du lecteur habituel de n’importe quel journal. L’application de la loi de proximité apparaît d’ailleurs spontanément dans la sélection des titres à partir de laquelle on travaille : les quotidiens locaux y occupent une place de choix, mais aussi les journaux et revues spécialisés dans le domaine d’activité de l’entreprise.

La proximité est un moteur très fort, mais qu’il convient de manier avec souplesse :

  •  elle invite certes à éviter une extension trop grande dans les sujets repris ;
  •   mais inversement, son application au pied de la lettre conduirait au syndrome du village gaulois d’Astérix. Dans certaines collectivités territoriales, on voit des revues de presse élaborées exclusivement à partir des journaux correspondant à l’idéologie politique de l’équipe au pouvoir ! C’est oublier qu’on a toujours besoin des autres et même de ses adversaires, ne serait-ce que pour connaître leur discours et construire le débat contradictoire ;
  • de façon générale, vous considérerez qu’elle implique l’intérêt non seulement pour votre propre entreprise ou institution, mais pour les organismes voisins ou concurrents : il est utile de savoir ce qu’ils font, de connaître leurs réalisations ou leurs projets. Ce seront peut-être des idées à reprendre ou des réalités dont il faudra tenir compte pour infléchir la stratégie de votre entreprise.

L’intérêt humain

Ce dernier moteur de l’intérêt connaît souvent des débordements dans la pratique de journalistes, notamment à la télévision. Ce n’est pas étonnant : il est très efficace, puisqu’il joue sur la sensibilité du lecteur.

Face à cette clé de traitement essentielle dans la presse, vous devrez rester prudent : prenez du recul par rapport au mode de sélection de beaucoup de journaux qui privilégient systéma­tiquement ce moteur de l’intérêt dans leur sélection et leur traitement de l’information, et demandez-vous si les informa­tions ainsi mises en valeur le méritent.

L’intérêt humain apparaîtra dans certains types d’articles que vous sélectionnerez : départ à la retraite, compte rendu d’une manifestation… De façon plus générale, la sélection d’un papier très « humain » (article d’ambiance, etc.) peut aérer et dynamiser votre revue de presse, par un effet d’opposition structurante (concernant cette expression, voir plus bas).

L’intérêt humain pourra se manifester enfin par l’introduction de la parole de l’émetteur : c’est un des avantages de la présence d’un court rédactionnel personnel, qui guide le lecteur sans insistance inutile, lui explique le fonctionnement de la revue de presse, lui donne quelques informations complémentaires ou lui présente simplement des vœux pour la nouvelle année.

[tab:VIDEOS]

Vidéo : Sélectionner les informations : Une information sélectionnée

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Sélectionner les informations : Une information sélectionnée

http://www.youtube.com/watch?v=f-gUcJS4-Ew [tab:END]

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié