Tableau mouvement littéraire

> > Tableau mouvement littéraire ; écrit le: 15 novembre 2011 par La rédaction

Peinture romantique est un mouvement pictural du romantisme qui s’étend de 1770 à 1870 (ou cent ans) et peut être divisée en trois périodes distinctes:

1820-1850 ou la hauteur du romantisme

Angleterre et en Allemagne ne sont plus les pays les plus puissants dans la peinture romantique à ce moment-là, ils cèdent à la France. Cela est dû à la situation de troubles sociaux et politiques dans ce pays: au moment de la restauration, la société se sent en situation de crise. Un écrivain, religieuses et politiques va très bien décrire la détresse de la population; Lamennais: Le mal du siècle».

France: Il s’agit notamment Eugène Delacroix, Théodore Géricault, mais aussi (XIXe siècle), élève de Pierre-Narcisse Guérin (néoclassique).

Géricault avait que 28 ans lorsqu’il a peint Le Radeau de la Méduse. Pour y parvenir, il fera de nombreux croquis animé, avec des lignes fines et des lignes épaisses (contraste), un grand jeu sur la demi-lumière, tout est le contraste entre ombre et lumière, trouble beaucoup. Il ya un grand corps en diagonale sur le caractère du haut, la diagonale de gauche à droite avec la composition d’un angle faible contre le bateau triangulation mât.Sur sent l’influence de son professeur Pierre Guérin Narcisse, mais aussi et surtout Rubens (mouvement significatif) et Le Caravage (baroque maître dans la pénombre).

Cette peinture est le résultat de l’évocation d’une tragédie moderne: en 1810, la frégate la Méduse vogue hors du Sénégal. Une tempête fait rage et la frégate a sombré Juillet 2, 1816, laissant 149 passagers sur un radeau, seulement 15 personnes survivront.

Il évoque une tragédie, mais aussi une vision romantique des choses: c’est une entreprise drame intérieur qui est traduit dans cette Géricault a peint ce tableau peinture.Pour va construire un radeau, il se rendra également à la peinture corps et interrogent les survivants de la tragédie de la frégate pour le souci de réalisme.

Angleterre: dans cette période de la peinture romantique se caractérise par des paysages, la lumière et de couleurs. Beaucoup de peintres sont présentés, y compris John Constable et William Turner.

1770-1820 ou préromantisme

Cette période est caractérisée par le fait qu’il se développe en parallèle avec le néoclassicisme. C’est aussi à cette époque apparaissent les nouveaux thèmes des légendes nordiques, de l’histoire moderne, le paysage comme un reflet de l’âme. L’importance de l’Angleterre et l’Allemagne est très grand.

Angleterre

En Angleterre, cette influence provient essentiellement d’un travail de James Macpherson, Poèmes d’Ossian (1760). Ce chef-d’œuvre de la littérature anglaise inspirera l’ensemble de l’Europe – y compris Goethe, Napoléon, Ingres.

Celtiques poète Ossian est un imaginaire Macpherson dit qu’il a trouvé des poèmes et traduit ensuite, bien sûr, il a lui-même écrit. Ingres est un peintre français qui a obtenu un grand néo-classique fonctionne, mais un peintre «charnière» qui trouve son inspiration dans les deux courants: Le Bain turc, 1863 (travaux néoclassiques, mais inspiré par un thème oriental: le harem).

Les plus célèbres peintres anglais de cette période ont été de Johann Heinrich Füssli, William Blake, Thomas Girtin et le grand peintre paysagiste William Turner.

Né à Zurich en Suisse et mort à Londres, Fuseli est un personnage mystique, d’ailleurs il ya des études religieuses, il reste à peindre. Il est d’intérêt dans le néoclassicisme, mais il est influencé par le romantisme naissant. Dans ses travaux, la ligne néoclassique (net) combine la romance d’une grande inspiration et de légende.

William Blake est poète autant que peintre et graveur. Il illustre les poèmes qu’il compose. Sa façon de faire est similaire à celle de Fuseli en apparence et de fantaisie de couleur irréaliste.Il est un artiste visionnaire dont le souffle est influencé par le maniérisme, Michel-Ange et l’art gothique.

Allemagne

L’Allemagne ont influencé le mouvement littéraire ‘Sturm und Drang’ (Tempête et élan). Les adeptes de ce mouvement sont des jeunes gens qui sont opposés aux Lumières. Idéaux universalistes, ils s’opposent aux exigences de leur sensibilité.

Les peintres importants de l’époque allemande, Philipp Otto Runge, Caspar David Friedrich et Karl Friedrich Schinkel. Un groupe d’artistes va aussi se développer, les Nazaréens.

Philipp Otto Runge (XVIII – XIXe siècles), y compris en allant à la peinture le matin. Il est très influencé par la littérature et aime à personnifier les forces de la nature. Même si la ligne est important de Runge, la clé sera.

Caspar David Friedrich (XVIII – XIXe siècles) Il comprendra la peinture de la Tetschen retable en 1808 et est une peinture mystique, qui exalte le sentiment religieux. Il est fasciné par un idéalisme magique et veut représenter le visage humain de la nature et le divin. Il combine la sensation et l’existence de la nature individualiste.

Karl Friedrich Schinkel (XVIII – XIXe siècles) est également un grand architecte néo-classique, mais il a exprimé son romantisme dans sa peinture.Ses thèmes sont le Moyen Age et un sentiment religieux qui est exalté par la nature (voir la cathédrale et l’imagination ciel sombre de l’illustration).

Les Nazaréens sont un groupe d’artistes de l’Académie de Vienne, se sont installés à Rome et inspiré par la littérature romantique allemande. Rejetant les théories classiques de Winckelmann, ils veulent retourner ‘au début de la peinture.’ Leurs œuvres évoquent la peinture italienne du XVe siècle. Ils sont inspirés par la religion catholique et le nationalisme.

La France

L’Allemagne et l’Angleterre occupent les devants de la scène internationale à l’époque pour le roman. Ils ne sont pas les seuls à ce jour pour développer la nouvelle sensibilité artistique. La France n’échappe pas. Elle trouve son inspiration littéraire dans les écrits de Jean-Jacques Rousseau (XVIIIe siècle) ‘On dirait que mon cœur et mon esprit n’appartiennent pas à la même personne,«Madame de Staël (regarde âmes exaltées, la mélancolie), Senancour et Chateaubriand.

Anne-Louis Girodet-Trioson (XVIII – XIXe siècles). Un élève de Jacques Louis David est loin de son maître dans le traitement du sujet.Dans les funérailles d’Atala (1808), il joue sur le contraste des lumières, le romantisme et la mélancolie du sujet, l’arrangement des personnages et la distance croix.

Antoine-Jean Gros (XVIII – XIXe siècles). Un autre élève de David, il est le champion de l’époque napoléonienne (Napoléon au pont d’Arcole). Sa peinture est à mi chemin entre néoclassicisme et le romantisme.

Espagne

Ce pays peut se vanter, même alors, un grand nom dans la romance: Francisco Goya (XVIII – XIXe siècles). Il est l’un des peintres les plus puissants et visionnaires et a été influencé par Vélasquez. Rococo à ses débuts, il évolue vers une facture de plus visible et un. Libre et d’inspiration très sombre et torturé à la fin de sa vie (Peintures Noir) Il a également exprimé son génie dans la gravure et la gravure, dans lequel il dénonçait avec grande puissance de l’horreur des guerres napoléoniennes et la misère humaine.

1820-1850 ou la hauteur du romantisme

Angleterre et en Allemagne ne sont plus les pays les plus puissants dans la peinture romantique à ce moment-là, ils cèdent à la France. Cela est dû à la situation de troubles sociaux et politiques dans ce pays: au moment de la restauration, la société se sent en situation de crise.Un écrivain, religieuses et politiques va très bien décrire la détresse de la population; Lamennais: Le mal du siècle».

France: Il s’agit notamment Eugène Delacroix, Théodore Géricault, mais aussi (XIXe siècle), élève de Pierre-Narcisse Guérin (néoclassique).

Géricault avait que 28 ans lorsqu’il a peint Le Radeau de la Méduse. Pour y parvenir, il fera de nombreux croquis animé, avec des lignes fines et des lignes épaisses (contraste), un grand jeu sur la demi-lumière, tout est contraste entre ombre et lumière, disorder.There est grand un grand corps en diagonale sur le caractère au sommet, la diagonale de gauche à droite avec la composition sous un angle faible contre le mât bateau.On triangulation sent l’influence de son professeur Pierre Guérin Narcisse, mais aussi et surtout Rubens (mouvement significatif) et Le Caravage (baroque maître dans la pénombre).

Cette peinture est le résultat de l’évocation d’une tragédie moderne: en 1810, la frégate la Méduse vogue hors du Sénégal. Une tempête fait rage et la frégate a sombré Juillet 2, 1816, laissant 149 passagers sur un radeau, seulement 15 personnes survivront.

Il évoque une tragédie, mais aussi une vision romantique des choses: c’est une entreprise drame intérieur qui est traduit dans cette peinture.Verser Géricault a peint ce tableau va construire un radeau, il se rendra également à la peinture corps et interrogent les survivants de la tragédie de la frégate pour le souci de réalisme.

Angleterre: à cette époque la peinture se caractérise par des paysages romantiques, des peintres et la lumière sont représentées, y compris colors.Many John Constable et William Turner.

1770-1820 ou préromantisme

Cette période est caractérisée par le fait qu’il se développe en parallèle avec le néoclassicisme. C’est aussi à cette époque apparaissent les nouveaux thèmes des légendes nordiques, de l’histoire moderne, le paysage comme un reflet de l’âme. L’importance de l’Angleterre et l’Allemagne est très grand.

Angleterre

En Angleterre, cette influence provient essentiellement d’un travail de James Macpherson, Poèmes d’Ossian (1760). Ce chef-d’œuvre de la littérature anglaise inspirera l’ensemble de l’Europe – y compris Goethe, Napoléon, Ingres.

Celtiques poète Ossian est un imaginaire Macpherson dit qu’il a trouvé des poèmes et traduit ensuite, bien sûr, il a lui-même écrit. Ingres est un peintre français qui a obtenu un grand néo-classique fonctionne, mais un peintre «charnière» qui a trouvé son inspiration dans les deux ruisseaux: Le Bain turc, 1863 (néo-classique de travail, mais inspiré par un thème oriental:le harem).

Les plus célèbres peintres anglais de cette période ont été de Johann Heinrich Füssli, William Blake, Thomas Girtin et le grand peintre paysagiste William Turner.

Né à Zurich en Suisse et mort à Londres, Fuseli est un personnage mystique, d’ailleurs il ya des études religieuses, il reste à peindre. Il est d’intérêt dans le néoclassicisme, mais il est influencé par le romantisme naissant. Dans ses travaux, la ligne néoclassique (net) combine la romance d’une grande inspiration et de légende.

William Blake est poète autant que peintre et graveur. Il illustre les poèmes qu’il compose. Sa façon de faire est similaire à celle de Fuseli en apparence et de fantaisie de couleur irréaliste. Il est un artiste visionnaire dont le souffle est influencé par le maniérisme, Michel-Ange et l’art gothique.

Allemagne

L’Allemagne ont influencé le mouvement littéraire ‘Sturm und Drang» (tempête et de l’impulsion). Les adeptes de ce mouvement sont des jeunes gens qui sont opposés aux Lumières. Idéaux universalistes, ils s’opposent aux exigences de leur sensibilité.

Les peintres importants de l’époque allemande, Philipp Otto Runge, Caspar David Friedrich et Karl Friedrich Schinkel. Un groupe d’artistes va aussi se développer, les Nazaréens.

Philipp Otto Runge (XVIII – XIXe siècles), y compris en allant à la peinture le matin. Il est très influencé par la littérature et aime à personnifier les forces de la nature. Même si la ligne est important de Runge, la clé sera.

Caspar David Friedrich (XVIII – XIXe siècles) Il comprendra la peinture de la Tetschen retable en 1808 et est une peinture mystique, qui exalte le sentiment religieux. Il est fasciné par un idéalisme magique et veut représenter le visage humain de la nature et le divin. Il combine la sensation et l’existence de la nature individualiste.

Karl Friedrich Schinkel (XVIII – XIXe siècles) est également un grand architecte néo-classique, mais il a exprimé son romantisme dans ses thèmes painting.His sont le Moyen Age et un sentiment religieux qui est exalté par la nature (voir la cathédrale et l’imagination du ciel sombre l’illustration).

Les Nazaréens sont un groupe d’artistes de l’Académie de Vienne, se sont installés à Rome et inspiré par la littérature romantique allemande. Rejetant les théories classiques de Winckelmann, ils veulent retourner ‘au début de la peinture.’ Leurs œuvres évoquent la peinture italienne du XVe siècle. Ils sont inspirés par la religion catholique et le nationalisme.

La France

L’Allemagne et l’Angleterre occupent les devants de la scène internationale à l’époque pour le roman. Ils ne sont pas les seuls à ce jour pour développer la nouvelle sensibilité artistique. La France n’échappe pas. Elle trouve son inspiration littéraire dans les écrits de Jean-Jacques Rousseau (XVIIIe siècle) ‘On dirait que mon cœur et mon esprit n’appartiennent pas à la même personne,«Madame de Staël (regarde âmes exaltées, la mélancolie), Senancour et Chateaubriand.

Anne-Louis Girodet-Trioson (XVIII – XIXe siècles). Un élève de Jacques Louis David est loin de son maître dans le traitement du sujet. Dans les funérailles d’Atala (1808), il joue sur le contraste des lumières, le romantisme et la mélancolie du sujet, l’arrangement des personnages et la distance croix.

Antoine-Jean Gros (XVIII – XIXe siècles). Un autre élève de David, il est le champion de l’époque napoléonienne (Napoléon au pont d’Arcole). Sa peinture est à mi chemin entre néoclassicisme et le romantisme.

Espagne

Ce pays peut se vanter, même alors, un grand nom dans la romance: Francisco Goya (XVIII – XIXe siècles). Il est l’un des peintres les plus puissants et visionnaires et a été influencé par Vélasquez.Rococo à ses débuts, il évolue vers une facture de plus visible et un. Libre et d’inspiration très sombre et torturé à la fin de sa vie (Peintures Noir) Il a également exprimé son génie dans la gravure et la gravure, dans lequel il dénonçait avec grande puissance de l’horreur des guerres napoléoniennes et la misère humaine.

Caractéristique de la peinture romantique

La première période du romantisme (1770-1820) développe en parallèle avec le néoclassicisme (1760-1800) ou plutôt en opposition à ce courant. En effet, les avocats ou les néoclassiques beauté idéale, le rationalisme, sous la ligne, le culte de l’antiquité classique et le romantisme s’oppose méditerranéenne et favorise le cœur et la passion, irrationnel et de l’imagination, de désordre et l’excitation, la couleur et la touche, le culte de la Moyen Age et les mythologies de l’Europe du Nord.

← Article précédent: Symbolisme mouvement littéraire Article suivant: Texte arabe littéraire


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site