Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ LITTÉRATURE

Protection oeuvre littéraire

Vous êtes ici : » » Protection oeuvre littéraire ; écrit le: 15 novembre 2011 par La rédaction

protection oeuvre littéraire

Poète et conteur, Jean de La Fontaine a été particulièrement marquée dans l’histoire par ses Fables. Un écrivain prolifique, il a vécu de sa plume à travers la vente de ses collections, mais aussi en plaçant sa vie dans la protection financière de la sécurité de plusieurs. Son travail était si hautement apprécié par la Cour de Louis XIV. Il occupe désormais une place prépondérante dans le patrimoine culturel français et certains préceptes des fables sont la même partie de la sagesse conventionnelle. La naissance d’une vocation littéraireNé à Château-Thierry, dans la campagne picarde, le 8 Juillet 1621, Jean de La Fontaine a grandi dans sa lecture passionnée des œuvres anciennes. Après le collège, il a passé 18 mois à l’Oratoire en 1641. Cependant, ne pas être excitant pour les études religieuses, il préfère étudier le droit à Paris et sera diplômée en tant qu’avocat en 1649. Pendant ses études, il a assisté à une exposition de jeunes amoureux de la littérature, les ‘Chevaliers de la Table Ronde’ et composé son premier verses.In 1653, son épouse Marie Héricart, qu’il avait épousée en 1647, lui donne un fils, Charles. Mlle de La Fontaine est une femme instruite qui, comme son mari, un salon commun littéraire.Les publicationsEn début 1654, La Fontaine a publié sa première comédie, l’eunuque, adapté du poète latin Térence.La mort de son père en 1658 l’a laissé dans l’inconfort financier qui l’amène à chercher un protecteur. Il est aujourd’hui en la personne de Nicolas Fouquet, surintendant des finances pour qui il composa plusieurs ouvrages, dont des ballades, des sonnets et l’Adonis poème héroïque en 1658. Le poète fréquenté entreprises précieux et rencontrer d’autres grands artistes tels que Charles Perrault et Molière. Il vit entre Paris et Château-Thierry, sa ville natale, où il est responsable de y compris le Fouquet maître particulier forêts.Lorsque et l’eau tombe en disgrâce en 1661, La Fontaine est resté fidèle à lui et prit sa défense dans l’Elégie aux nymphes de Vaux en 1662 et l’Ode au roi les suivants year.Following ces publications, le poète préfère s’exiler pour quelque temps à Limoges. Pendant ce voyage, il écrivit à sa femme une série de lettres qui sera publié en 1663 sous le titre du compte d’un voyage de Paris en Limousin et de recueillir des descriptions de paysages et de villes traversés.A retour à Château-Thierry quelques mois plus tard, La Fontaine courtise la duchesse de Bouillon et la persuade de devenir son nouveau protecteur. Il lui permet d’obtenir en 1664 à Paris utilisé la position d’un gentilhomme dans son nouveau bienfaiteur, la duchesse d’Orléans.Il a ensuite connu un succès dans les salons et publié de nombreux ouvrages, dont trois recueils d’histoires courtes publiées dans Vers 1665, 1666 et chef 1671.L ‘: le FablesEn 1668, La Fontaine publie son premier recueil de Fables, où un énorme succès. Il rassemble 124 fables dédié à des dauphins. Le poète dépeint les animaux pour critiquer les hommes et dénoncer les grands problèmes de son époque.Après la mort de la duchesse d’Orléans en 1772, La Fontaine est placé sous la protection de Mme de La Sabliere.He publié divers ouvrages, dont une collection de licencieuses contes qui seront interdites (les Contes Nouvelle, 1674) et de poèmes religieux (Daphne, 1674). En 1678 et 1679 apparaissent deux autres livres de fables, contenant 87 fables supplémentaires. La Fontaine, célèbre poète, est élu à l’Académie française en 1683, succédant à Colbert. Il défend la littérature latine et grecque en 1687, lors de la «Querelle des Anciens et les Modernes». A la fin de sa vie, La Fontaine a été forcé par son confesseur à nier ses écrits licencieux. Le poète sort le 13 avril 1695, dans la maison de Hervart, une famille de banquiers, qui l’avait pris sous son aile en 1693, la mort de Madame de la Sablière.Ses Fables, populaire auprès des jeunes et vieux, rester à jour avec la simplicité de leur langage et la forme picturale. Même si de nos jours la censure a disparu, la stratégie narrative adoptée par La Fontaine – utiliser des animaux pour représenter les grands traits moraux des êtres humains – est toujours aussi intelligent et poète funny.The a souvent puisé son inspiration des anciennes fables écrites par Esope, Horace ou Pilpay , et il a renouvelé son genre dans tout réinventer la forme: la petite histoire devient un élément essentiel, ainsi que l’est l’enseignement moral qui conclut.

‘Poète et conteur, Jean de La Fontaine a été particulièrement marquée dans l’histoire par ses Fables. Écrivain prolifique, il a vécu de sa plume à travers la vente de ses collections, mais aussi en plaçant sa vie dans la protection financière de la sécurité de plusieurs. Son travail a été si hautement apprécié par la Cour de Louis XIV. Il occupe désormais une place prépondérante dans le patrimoine culturel français et certains préceptes des fables sont la même partie de la sagesse conventionnelle. La naissance d’une vocation à Château Thierry littéraireNé, dans la campagne picarde, 8 Juillet 1621, Jean de La Fontaine a grandi dans sa lecture passionnée des œuvres anciennes. Après le collège, il a passé 18 mois à l’Oratoire en 1641.Cependant, ne pas être excitant pour les études religieuses, il préfère étudier le droit à Paris et sera diplômée en tant qu’avocat en 1649. Pendant ses études, il a assisté à une exposition de jeunes amoureux de la littérature, les ‘Chevaliers de la Table Ronde’ et composé son premier vers.En 1653, son épouse Marie Héricart, qu’il avait épousée en 1647, lui donna un fils, Charles. Mlle de La Fontaine est une femme instruite qui, comme son mari, un salon commun littéraire.Les publicationsEn début 1654, La Fontaine a publié sa première comédie, l’eunuque, adapté du poète latin Térence. La mort de son père en 1658 l’a laissé dans l’inconfort financier qui l’amène à chercher un protecteur. Il est aujourd’hui en la personne de Nicolas Fouquet, surintendant des finances pour qui il composa plusieurs ouvrages, dont des ballades, des sonnets et l’Adonis poème héroïque en 1658. Le poète fréquenté entreprises précieux et rencontrer d’autres grands artistes tels que Charles Perrault et vit entre Paris et Molière.He Château-Thierry, sa ville natale, où il est responsable de y compris le Fouquet maître particulier forêts.Lorsque et l’eau tombe en disgrâce en 1661, La Fontaine est resté fidèle à lui et prit sa défense dans l’Elégie aux nymphes de Vaux en 1662 et l’Ode au roi l’année suivante.Suite à ces publications, le poète préfère s’exiler pour quelque temps à Limoges. Pendant ce voyage, il écrivit à sa femme une série de lettres qui sera publié en 1663 sous le titre du compte d’un voyage de Paris en Limousin et de recueillir des descriptions de paysages et de villes traversés.A retour à Château-Thierry quelques mois plus tard, La Fontaine courtise la duchesse de Bouillon et la persuade de devenir son nouveau protecteur. Il lui permet d’obtenir en 1664 à Paris utilisé la position d’un gentilhomme dans son nouveau bienfaiteur, la duchesse d’Orléans. Il a ensuite connu un succès dans les salons et publié de nombreux ouvrages, dont trois recueils d’histoires courtes publiées dans Vers 1665, 1666 et chef 1671.L ‘: le FablesEn 1668, La Fontaine publie son premier recueil de Fables, où un énorme success.It rassemble 124 fables dédié à des dauphins. Le poète dépeint les animaux pour critiquer les hommes et dénoncer les grands problèmes de son époque.Après la mort de la duchesse d’Orléans en 1772, La Fontaine est placé sous la protection de Madame de La Sablière. Il a publié divers ouvrages, dont une collection de contes licencieux qui seront interdites (les Contes Nouvelle, 1674) et de poèmes religieux (Daphne, 1674).En 1678 et 1679 apparaissent deux autres livres de fables, contenant 87 fables supplémentaires. La Fontaine, célèbre poète, est élu à l’Académie française en 1683, succédant à Colbert. Il défend la littérature latine et grecque en 1687, lors de la «Querelle des Anciens et les Modernes». A la fin de sa vie, La Fontaine a été forcé par son confesseur à nier ses écrits licencieux. Le poète sort le 13 avril 1695, dans la maison de Hervart, une famille de banquiers, qui l’avait pris sous son aile en 1693, la mort de madame Fables de La Sabliere.His, populaire auprès des jeunes et vieux, restent en cours avec la simplicité de leur langage et la forme picturale. Même si de nos jours la censure a disparu, la stratégie narrative adoptée par La Fontaine – utiliser des animaux pour représenter les grands traits moraux des êtres humains – est toujours aussi intelligent et poète drôle.Le a souvent puisé son inspiration de la plus ancienne des fables écrites par Esope, Horace ou Pilpay, et il a renouvelé son genre dans tout réinventer la forme: la petite histoire devient un élément essentiel, comme l’est l’enseignement moral qui conclut. ‘

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles