Programmation littérature ce2 cm1

> > Programmation littérature ce2 cm1 ; écrit le: 15 novembre 2011 par La rédaction

Cet article fait partie d’un système de séries surl l’éducation en français

Maternelle en France • France • primaire

Toute la section petite section • Petit • Moyen • la section Grande section •

• CP CE1 CE2 • • • • CM1 CM2 éducation spéciale: CLIN • • CLIS

Diplôme d’études collégiales • France • national des brevets

• 5e • 6e • 3ème 4ème • Education spéciale: UPI CLA • • • SEGPA

Lycée en France • • Baccalauréat CAP BEP • • L’éducation spéciale: UPI •

• 1ère • 2ème généralSéries TerminaleBaccalauréat: ES • L • S •

Série: ST2S • • STG STI STL • • • • Hôtels • STAV TMD

L’école élémentaire est l’école qui accueille les enfants de six ans, quand l’enseignement obligatoire débute à France.However, l’école primaire est pour beaucoup d’entre eux après la maternelle, avec laquelle elle forme l’école dite primaire.

L’école publique est gratuite et laïque.Elle a obligation d’accueillir les enfants vivant dans la zone attribuée par la commission scolaire, qu’ils soient français ou non. Il se félicite également des enfants handicapés a été reconnue par la MDPH en dehors carte scolaire, quand ils ne sont des installations de réception dans un proche école, connue sous le nom de fixation (c’est le cas surtout pour les étudiants accueillis dans CLIS).

L’objectif principal de l’école élémentaire est d’enseigner aux enfants les habiletés de base: apprendre à lire (lire), écrit (écriture) et de la numératie (comptage) est évidemment une priorité. Les activités de développement (arts et spectacles) resteront importantes, surtout dans les premières années.

Horaires

En 2007 (avant le passage de la semaine de quatre jours et demi que de quatre jours), la semaine de quatre jours a touché 24,30% des étudiants dans 26% des écoles, y compris presque toutes les écoles dans 13 départements. Les cours sont transférés à partir du samedi matin au mercredi matin à 6,5% des étudiants à l’échelle nationale.

Horaires

En 2007 (avant le passage de la semaine de quatre jours et demi que de quatre jours), la semaine de quatre jours a touché 24,30% des étudiants dans 26% des écoles, y compris presque tous les départements 13 écoles. Les cours sont transférés à partir du samedi matin au mercredi matin à 6.5% des élèves au niveau national.

Organisation et le statut

L’importance des leçons individuelles varie progressivement selon les cycles, qui sont elles mêmes divisées en année et qui sont:

NB: L’année du premier cycle II est fait dans la deuxième partie de la Grande Section (GS) de l’école maternelle, qui dans la régulation de l’Education nationale, appartient aux deux cycles I (avec la petite section et la section milieu de la maternelle) et le cycle II.

L’éducation est généralement fournie par un (ou une) polyvalent d’enseignement primaire (statut remplaçant progressivement celui d’enseignant). Il est chargé d’organiser l’enseignement de différents sujets, y compris le respect de leur distribution dans la moyenne horaire des programmes prévus:

Légalement, tels que les écoles maternelles, écoles primaires sont des institutions publiques autonomes. Ils n’ont pas de budget de fonctionnement que les établissements publics locaux d’enseignement (EPLE), collèges et lycées. Le personnel enseignant dépendent de l’éducation. Ainsi le maire n’a aucune autorité sur les enseignants.

Le point de vue hiérarchique, les enseignants français ne dépendent pas de l’administrateur est statutairement un enseignant et dont les compétences, spécifiquement orienté vers le fonctionnement de l’école, n’ont pas d’incidence individuelle, y compris le niveau d’éducation, même si elle fait partie de la chaîne de commande (le courrier est envoyé à la hiérarchie en dessous). Si les enseignants ne dépendent pas de l’primus inter pares ce que le réalisateur, ils tombent sous l’autorité d’un inspecteur de district (Inspecteur de l’Éducation ou IEN). Mutatis mutandis, l’IEN combine les responsabilités qui, dans l’enseignement secondaire (lycées) sont pris en charge, d’une part, par le professeur principal et, deuxièmement, par les inspecteurs régionaux de l’éducation.

Toutefois, la municipalité est responsable des coûts de construction, des finances et du matériel. Sauf en Alsace-Moselle (statut local), il ya un cas d’école, institution publique indépendante dont le président est un élu municipal (loi du 28 Mars, 1882). Il ya aussi des coopératives de l’école. Les administrateurs sont souvent, mais pas nécessairement, les présidents coopérative de l’école où les parents peuvent contribuer – volontairement et sans obligation – et la mairie et d’un budget limité fournit du financement pour des projets tels que voyages scolaires.Les coopératives scolaires, dont le fonctionnement est régi par des règles très strictes, sont supervisés par l’Office central pour la coopération à l’école.

Mais les coopératives scolaires, par définition, sont des associations indépendantes de l’éducation. Ils sont interdits à payer les salaires. En l’absence de statut de l’institution, il a été nécessaire, lors de la création d’aides-enseignants (EA), que le public imagine une astuce juridique: l’AE, en vertu du Code du travail et non le statut général de la fonction publique, étaient employés par une l’employeur EPLE collège et mis à la disposition des écoles sous l’autorité du principal. Le même système a été étendu à d’autres types d’emplois similaires, spécialement créée pour promouvoir l’intégration des élèves handicapés: les assistants d’éducation, vie scolaire, emplois, des contrats pour l’avenir …

Programmes

Remarque: Les programmes sont sujets à changement, l’information dans cette section sont donnés à titre indicatif seulement et comme un aperçu des programmes, qui sont généralement stockées dans les changements de programme. Source: Bulletin de l’Education Nationale Février HS1 14, 2002.

← Article précédent: Procédés littéraires liste Article suivant: Protection oeuvre littéraire


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site