➔ LITTÉRATURE

Le surréalisme mouvement littéraire

> > Le surréalisme mouvement littéraire ; écrit le: 15 novembre 2011 par La rédaction modifié le 2 octobre 2014


Le surréalisme est un mouvement artistique d’André Breton définit dans le premier Manifeste du Surréalisme comme «automatisme psychique pur par lequel on se propose d’exprimer, soit verbalement ou par écrit ou autrement, le fonctionnement réel de la pensée. Dictée de la pensée en l’absence de tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale […] Le surréalisme repose sur la croyance en la réalité supérieure de certaines formes d’associations négligées jusqu’à lui, dans la toute-puissance du rêve, au jeu désintéressé de la pensée. Il tend à détruire définitivement tous les autres mécanismes psychiques et à se substituer à eux dans la résolution de problèmes majeurs de la vie. ‘

Evolution

Le surréalisme explore de nouvelles techniques de création qui laissent le champ libre à l’inconscient et la désinhibition emballage vigueur: l’écriture automatique, le sommeil dicté histoires forcé, cadavres exquis, sollicitation du hasard objectif.

Origine du mot

C’est dans une lettre à Paul Guillaume Apollinaire Dermée, Mars 1917, apparaît pour la première fois le substantif «surréalisme»: «Tout bien considéré, je pense qu’il est préférable d’adopter surréalisme que surnaturalisme que j ‘avait d’abord utilisé.Le surréalisme n’est pas encore dans les dictionnaires, et il sera plus facile à manipuler que surnaturalisme déjà employé par MM. Philosophes. ‘

En mai 1917, dans une colonne consacrée au ballet «Parade», Apollinaire, en admirant le paysage créé par Picasso, évoque ‘[…] une sorte de sur-réalisme dans lequel [il] voit le début d’une série de manifestations […] de ce nouvel esprit promet de changer de haut en bas les arts et les moeurs […] Cette tâche a été accomplie surréalistes peinture de Picasso, je essayer le […] effectuer dans les lettres et les âmes [.. .] ‘

Jean-Paul Clebert, le poète Pierre Albert-Birot à Apollinaire qui a suggéré à son jeu de sous-titres ‘Les Mamelles de Tirésias» «drame surréaliste’ plutôt que ‘surnaturaliste’.

Ce mot apparaît en Juin 16 1917 à une lettre à Théodore Fraenkel Jacques Vaché: «… et j’espère être à Paris pour le […] Guillaume Apollinaire représentation surréaliste.’

Changer l’homme

Le mouvement Dada était anti-bourgeois, anti-nationaliste et provocateur. Les surréalistes ont continué l’subversifs élan.’Nous n’acceptons pas les lois de l’économie ou de la Bourse, nous n’acceptons pas l’esclavage du travail, et une zone encore plus large nous nous déclarons en révolte contre l’histoire.’ (La Révolution des voies d’abord et toujours). Ces principes conduisent à l’engagement politique: certains écrivains surréalistes adhèrent temporairement au Parti communiste français.

Aucun parti, cependant, correspondait exactement aux aspirations des surréalistes, qui était la source de tensions avec le Parti communiste français. André Breton, n’a pas de mots assez forts pour flétrir «l’engagement vilain mot poursuivre une servilité dont la poésie et l’horreur de l’art.’ En 1930, cependant, Louis Aragon a accepté de soumettre son écriture ‘à la discipline et le contrôle du Parti communiste.’ La guerre était que Tristan Tzara et Paul Eluard le suivirent dans cette direction. Condamnation de l’exploitation de l’homme par l’homme, du militarisme, l’oppression coloniale, les prêtres pour leur travail qu’ils considèrent comme obscurantiste, et bientôt les nazis, seront à une révolution sociale, et plus tard enfin, la dénonciation du totalitarisme de l’Union soviétique, ce sont les thèmes de la lutte, la guerre au Maroc dans la guerre d’Algérie, les surréalistes mené sans relâche.Ils ont tenté une synthèse du matérialisme historique et de l’occulte, couché dans l’intersection de l’anarchisme et le marxisme, fermement opposés au fascisme et à toutes les religions.

En conclusion

«Surréalisme: le mot est désormais dit être victime d’une fausse popularité:. N’hésitez pas à appeler le surréel première examine étranges ou inhabituelles, sans plus vous soucier de la rigueur surréalisme […], Cependant, est exemplaire dans sa cohérence et sa cohérence de ses exigences. ‘

Bibliographie

À l’âge de huit ans, elle tomba gravement malade. La leucémie, dystrophie musculaire, le virus? Mireille Calmel est hospitalisé, d’abord à Marseille, puis dans d’autres hôpitaux. Sa maladie s’aggrave. Les médecins sont très pessimistes. Puis elle a commencé à écrire, nécessité d’agir par sa peur, mais parce qu’il croit fermement que «comme elle écrit, elle ne mourra pas.’

← Article précédent: Le surrealisme dans la litterature Article suivant: Les chatiments victor hugo


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles