Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ LITTÉRATURE

Grands ecrivains francais

Vous êtes ici : » » Grands ecrivains francais ; écrit le: 15 novembre 2011 par La rédaction

grands ecrivains francais

La littérature française comprend tous les ouvrages écrits par des auteurs du français français ou en. Son histoire commence en ancien français au Moyen Age et se poursuit aujourd’hui.

Histoire de la littérature française

Au Moyen-Age

Un des Serments de Strasbourg (842) est le premier texte connu écrit complet dans le roman, l ‘«ancêtre» du français. Le premier texte conservé dans la langue qui est maintenant considéré comme «littéraire» est la séquence ou la Cantilène de Sainte Eulalie, probablement écrite entre 881 et 882, il est une simple adaptation de 29 lignes d’un poème dans la vocation religieuse et éducative latine.


Les premières oeuvres de littérature française datant du milieu d’eux Moyen Age (XIe siècle), la période de développement agricole et la croissance démographique après des périodes d’invasions, et des flambées de l’anarchie.

Les épopées sont de longs poèmes avec des milliers de vers qui sont destinées à être chantées en public, ce qui signifie geste par exploits.They guerrière se rapportent, sous une forme combinant légendes épiques et des faits historiques du passé exploits militaires, et d’améliorer l’idéal chevaleresque. La plus ancienne et la mieux connue est la Chanson de Roland a été écrit au XIe siècle, dit-elle, en idéalisant les exploits de l’armée de Charlemagne.

La littérature courtoise, apparue au XIIe siècle, un thème principal du culte de l’amour unique, parfait et souvent malheureux. Elle a ses racines dans l’Antiquité, intègre des influences orientales en raison du retour des croisés, et est inspiré par les légendes celtiques. Ainsi, la légende de Tristan et Iseult est l’histoire d’un amour absolu et ne pas se terminant par la mort tragique des amants, ces poèmes ont été chantés à la cour des princes par des ménestrels et troubadours. Chrétien de Troyes (1135? -1190?) Est probablement le premier romancier de la littérature française, ses romans comme Yvain ou le Chevalier au lion, Lancelot ou le chevalier de la charrette et Perceval ou le Conte du Graal sont typiques de ce genre la littérature scientifique à long poème Le Roman de la Rose, best-seller de début du XIIIe siècle est l’un des derniers écrits sur le thème de l’amour courtois, et alors seulement dans son court début écrit par Guillaume de Lorris. Le reste du poème continué par Jean de Meun en revanche contient des passages (y compris celle de l’ancien) pour une misogynie surprenante, mélange aussi avec des arguments articulés de critique sociale.

Vers la même époque, le Roman de Renart est un recueil de poèmes qui racontent les aventures d’animaux doués de raison.Le coq renard, ours, loup, chat, etc. ont chacun un trait humain: malhonnête, naïf, rire malin … Les auteurs anonymes des poèmes dans ces valeurs féodales et la morale courtoise.

Le Rutebeuf au XIIIe siècle poète parisien est sérieusement l’écho de la faiblesse, l’incertitude humaine et la pauvreté en contraste avec les valeurs courtoises.

Les premières chroniques historiques écrites en français sont des récits des croisades datant du century.Some douzième de ces histoires, comme ceux de Joinville retraçant la vie de Saint-Louis, ont aussi un but moral et certains idéalisent les faits connexes. Puis la guerre de Cent Ans (1337-1453) est racontée par Jean Froissart (1337-1410?) Dans deux livres appelés Chronicles. Eustache Deschamps, le poète reflète la société et les attitudes pendant la Guerre de Cent Ans.

Après la guerre de Cent Ans, le poète François Villon (1431-1463?) Reflète le désordre et la violence de cette époque. Orphelin de naissance noble et bon élève, il est alors coupable de vol et assassiner. Son travail en tant savante et populaire exprime une révolte contre les injustices de son temps.

Théâtre religieux se développe tout au long du Moyen Age, elle met en scène des mystères, c’est-à-dire, les fêtes religieuses comme Noël, Pâques et l’Ascension; contrairement genres précédents, plutôt aristocratique, elle adresse au plus grand nombre. En plus de ce drame religieux, une comédie dramatique appelé blague apparaît dans le fifteenthcentury quand il a été sévèrement combattue par les chefs religieux.

Au XVIe siècle

Les principes de l’humanisme aura une littérature profonde: retour aux textes antiques (grec, latin et hébreu), le désir de renouvellement des connaissances épicurisme, indiscutable de formes et de thèmes se détachent de la littérature médiévale.

Poésie compte aussi important Clément Marot auteur, Jean de Sponde, Agrippa d’Aubigné, et les poètes de la Pléiade qui comprennent Ronsard et Du Bellay.

Les romans les plus importants sont ceux de Rabelais et de Marguerite de Navarre.

Essais de Montaigne sont une structure importante située entre la philosophie et l’autobiographie. Des essais sont également l’une des autobiographies première française et ouvrir la porte à Rousseau et bien d’autres.Testez le projet lui-même, à savoir de découvrir, mais aussi découvrir l’homme, peut être comparée à celle des Confessions de Jean-Jacques Rousseau qui cherche à peindre l’homme avec ses qualités, mais aussi ses défauts.

Au XVIIe siècle

La dix-septième siècle a deux grands mouvements littéraires dans le même temps en concurrence, mais aussi complémentaires: le classicisme et la littérature baroque. Les concurrents parce que la littérature classique prévaloir contre le baroque, mais aussi complémentaires, comme certains auteurs ont été influencés par deux tendances à la fois (comme Pierre Corneille). Mais à la fin du siècle tire à une école littéraire de pensée qui préfigure le siècle des Lumières (avec La Bruyère, par exemple).

Les grands noms de la littérature de cette période sont: Corneille, Jean Racine, Molière, Pascal, La Rochefoucauld, La Fontaine, Nicolas Boileau, La Bruyère, Mme de La Fayette, Mme de Sévigné, le cardinal de Retz.

Au XVIIIe siècle

Le XVIIIe siècle est appelé «Lumières». Dans cette métaphore du siècle tentent de mettre l’accent, à travers l’esprit de la Renaissance et du cartésianisme du siècle précédent, le triomphe de la Raison sur les Ténèbres (l’obscurantisme et les préjugés).Les lumières sont un phénomène européen, mais les philosophes français se cristallisent les meilleures idées du siècle et donner du relief à de nouvelles valeurs, au-delà de la Révolution française, une marque durable en Europe et dans le monde. Les grands philosophes français du siècle des Lumières Voltaire, Jean-Jacques Rousseau, Denis Diderot et Montesquieu.

Au XIXe siècle,

Si le XIXe siècle est important pour le nombre de chefs-d’œuvre de la littérature française a généré cette période littéraire, proche de nous, reste insaisissable. Pour de nombreux historiens de la littérature, le français du XIXe siècle littéraire qui reste du romantisme, d’abord avec Chateaubriand, puis avec Victor Hugo, le réalisme de Stendhal, Balzac, Flaubert et le naturalisme d’Emile Zola avec.

Romantisme et son abondance peut être partiellement la cause dans une certaine attention respects.Some sur l’élan de liberté a conduit l’éclatement de la Révolution française de liberté suivies par le désordre, la confusion causée par l’instabilité, l’incertitude politique émanant de la première moitié du siècle. Dans cette perspective, nous voyons l’écrivain avec ses idéaux, exprimant son opposition à l’ordre politique et social.Pour d’autres, au lieu de la Révolution française et qui a suivi l’agitation politique n’explique pas ou pas entièrement d’efflorescence du romantisme français, en prenant des preuves avant la naissance du romantisme anglais et allemand dans les pays qui n’ont pas été moins secouée par la révolution. Ils insistent plutôt sur l’influence de l’exercice et d’étude lecture de la littérature en anglais et en allemand par les hommes de lettres français.

Le réalisme est une étiquette plus vague, après attenante à des écrivains de la Champfleury définitions, Stendhal et Balzac se situe entre romantisme et realism.Gustave Lanson, dont Histoire de la littérature française (1894) a longtemps été une autorité, a consacré des pages à Balzac très important que il définit le cadre du réalisme de son travail et le romantisme de «Par conséquent, par son impuissance et sa puissance, opérant dans la séparation roman de Balzac du romantisme et de réalisme. Il reste dans son travail quelque chose grosse, trop excessive et qui trahissent la romantique originale. ‘

Au XXe siècle

La littérature française du XXe siècle a été profondément touchés par les crises historiques, politiques, morales et artistiques. Le courant littéraire qui a caractérisé ce siècle, le surréalisme, qui est essentiellement un renouvellement de la poésie (André Breton, Robert Desnos …), Mais l’existentialisme (Marcel, Jean-Paul Sartre), qui représente également une nouvelle philosophie (L’existentialisme est un humanisme de Jean-Paul Sartre). La principale source pour les artistes de ce siècle est liée à des conflits politiques de l’époque. La guerre est donc présent aussi bien dans la poésie que dans fiction.For ce siècle, Marcel Proust apparaît comme le dernier auteur français grand. La seule comparaison est de regarder du côté de Céline, le rôle important qu’il a joué dans l’interrogatoire d’une histoire et la vie beaucoup trop civilisé. Une approche syntaxique plus proche de la réalité de la rue, créant un fantasme novlangue mélangé avec un argot, il a également été montré pour être l’un des plus grands écrivains français de ce siècle et a marqué nombre d’écrivains, le père de San Antonio à travers les auteurs anglo-saxons (Burroughs, Miller, etc) ..

En France, le Nouveau Roman, théorisé par Alain Robbe-Grillet dans Pour un nouveau roman, les préoccupations d’abord que quelques écrivains, mais alors inspiré une génération d’écrivains regroupés autour Editions de Minuit aujourd’hui, dont Jean Echenoz, Jean-Philippe Toussaint, Tanguy Viel, Christian Oster, Mauvignier Laurent ou Christian Gailly. Après cela, aucun mouvement dans le sens strict ne parvient pas à émerger.L’Oulipo, Ouvroir potentiel littéraire, qui appartenait Queneau et Perec (et des auteurs d’aujourd’hui tels que Roubaud, Fournel, de jouets et Tellier) n’a pas en fait être conçue comme un mouvement, mais comme un groupe de travail. Va de même pour les romanciers nouvelle fiction comme le groupement Hubert Haddad, Frédérick Tristan et Georges-Olivier Châteaureynaud.

Aujourd’hui nous avons pensé qu’il pourrait apporter un certain nombre d’écrivains autour du concept d’auto-fiction créée par Serge Doubrovsky. Cependant, il est parfois difficile de réunir sous le même label une gamme de graveurs aux sensibilités, aux démarches artistiques et des mondes parfois contradictoires. Cette définition est également un argument avancé par les détracteurs de la littérature trop égocentriques, et germanopratine, un point de vue strictement commercial, semble trouver peu d’écho dans d’autres pays.

Dans la continuité des romans de l’localcentury XIXe siècle, dont le représentant a été l’un de George Sand, la littérature française de la terre a continué de briller avec des auteurs comme Pierre-Jakez Helias (Le Cheval d’Orgueil) et Henri Vincenot dans la seconde moitié du XXe siècle. Ce type ne cesse de croître avec des auteurs comme Jean-Paul et Jean Anglade Malaval.

Histoire de la littérature française

Au Moyen-Age

Un des Serments de Strasbourg (842) est le premier texte connu écrit complet dans le roman, l ‘«ancêtre» du français. Le premier texte conservé dans la langue qui est maintenant considéré comme «littéraire» est la séquence ou la Cantilène de Sainte Eulalie, probablement écrite entre 881 et 882, il est une simple adaptation de 29 lignes d’un poème dans la vocation religieuse et éducative latine.

Les premières oeuvres de littérature française datant du milieu d’eux Moyen Age (XIe siècle), la période de développement agricole et la croissance démographique après des périodes d’invasions, et des flambées de l’anarchie.

Les épopées sont de longs poèmes avec des milliers de vers qui sont destinées à être chantées en public, ce qui signifie geste par des exploits guerriers. Elles concernent, sous une forme combinant légendes épiques et des faits historiques du passé exploits militaires, et d’améliorer l’idéal chevaleresque. La plus ancienne et la mieux connue est la Chanson de Roland a été écrit au XIe siècle, dit-elle, en idéalisant les exploits de l’armée de Charlemagne.

La littérature courtoise, apparue au XIIe siècle, un thème principal du culte de l’amour unique, parfait et souvent malheureux.Elle a ses racines dans l’Antiquité, intègre des influences orientales en raison du retour des croisés, et est inspiré par les légendes celtiques. Ainsi, la légende de Tristan et Iseult est l’histoire d’un amour absolu et ne pas se terminant par la mort tragique des amants, ces poèmes ont été chantés à la cour des princes par des ménestrels et troubadours. Chrétien de Troyes (? 1135 -1190) est probablement le premier romancier de la littérature française; ses romans comme Yvain ou le Chevalier au lion, Lancelot ou le chevalier de la charrette et Perceval ou le Conte du Graal sont typiques du genre . Le long poème Le Roman de la Rose, best-seller de début du XIIIe siècle est l’un des derniers écrits sur le thème de l’amour courtois, et alors seulement dans son court début écrit par Guillaume de Lorris. Le reste du poème continué par Jean de Meun en revanche contient des passages (y compris celle de l’ancien) pour une misogynie surprenante, mélange aussi avec des arguments articulés de critique sociale.

Vers la même époque, le Roman de Renart est un recueil de poèmes qui racontent les aventures d’animaux doués de raison. Le coq renard, ours, loup, chat, etc. ont chacun un trait humain: malhonnête, naïf, rire malin …Les auteurs anonymes des poèmes dans ces valeurs féodales et la morale courtoise.

Le Rutebeuf au XIIIe siècle poète parisien est sérieusement l’écho de la faiblesse, l’incertitude humaine et la pauvreté en contraste avec les valeurs courtoises.

Les premières chroniques historiques écrites en français sont des récits des croisades datant du XIIe siècle. Certaines de ces histoires, comme ceux de Joinville retraçant la vie de Saint-Louis, ont aussi un but moral et certains idéalisent les faits connexes. Puis la guerre de Cent Ans (1337-1453) est racontée par Jean Froissart (1337-1410?) Dans deux livres appelés Chronicles. Eustache Deschamps, le poète reflète la société et les attitudes pendant la Guerre de Cent Ans.

Après la guerre de Cent Ans, le poète François Villon (1431-1463?) Reflète le désordre et la violence de cette époque. Orphelin de naissance noble et bon élève, il est alors coupable de vol et assassiner. Son travail en tant savante et populaire exprime une révolte contre les injustices de son temps.

Théâtre religieux se développe tout au long du Moyen Age, elle met en scène des mystères, c’est-à-dire, les fêtes religieuses comme Noël, Pâques et l’Ascension; contrairement genres précédents, plutôt aristocratique, elle adresse au plus grand nombre.En plus de ce drame religieux, une comédie dramatique appelé blague apparaît au XVe siècle, où il a été sévèrement combattue par les chefs religieux.

Au XVIe siècle

Les principes de l’humanisme aura une littérature profonde: retour aux textes antiques (grec, latin et hébreu), le désir de renouvellement des connaissances épicurisme, indiscutable de formes et de thèmes se détachent de la littérature médiévale.

Poésie compte aussi important Clément Marot auteur, Jean de Sponde, Agrippa d’Aubigné, et les poètes de la Pléiade qui comprennent Ronsard et Du Bellay.

Les romans les plus importants sont ceux de Rabelais et de Marguerite de Navarre.

Essais de Montaigne sont une structure importante située entre la philosophie et l’autobiographie. Des essais sont également l’une des autobiographies première française et ouvrir la porte à Rousseau et de nombreux others.Test le projet lui-même, à savoir la découverte, mais aussi découvrir l’homme, peut être comparée à celle des Confessions de Jean-Jacques Rousseau, qui cherche à peinture à l’homme avec ses qualités, mais aussi ses défauts.

Au XVIIe siècle

Le XVIIe siècle a deux grands mouvements littéraires dans le même temps concurrentes mais aussi complémentaires:Classicisme et la littérature baroque. Les concurrents parce que la littérature classique prévaloir contre le baroque, mais aussi complémentaires, comme certains auteurs ont été influencés par deux tendances à la fois (comme Pierre Corneille). Mais à la fin du siècle tire à une école littéraire de pensée qui préfigure le siècle des Lumières (avec La Bruyère, par exemple).

Les grands noms de la littérature de cette période sont: Corneille, Jean Racine, Molière, Pascal, La Rochefoucauld, La Fontaine, Nicolas Boileau, La Bruyère, Mme de La Fayette, Mme de Sévigné, le cardinal de Retz.

Au XVIIIe siècle

Le XVIIIe siècle est appelé «Lumières». Dans cette métaphore du siècle tentent de mettre l’accent, à travers l’esprit de la Renaissance et du cartésianisme du siècle précédent, le triomphe de la Raison sur les Ténèbres (l’obscurantisme et les préjugés). Les lumières sont un phénomène européen, mais les philosophes français se cristallisent les meilleures idées du siècle et donner du relief à de nouvelles valeurs, au-delà de la Révolution française, une marque durable en Europe et dans le monde. Les grands philosophes français du siècle des Lumières Voltaire, Jean-Jacques Rousseau, Denis Diderot et Montesquieu.

Au XIXe siècle,

Si le XIXe siècle est important pour le nombre de chefs-d’œuvre de la littérature française a généré cette période littéraire, proche de nous, reste insaisissable. Pour de nombreux historiens de la littérature, le français du XIXe siècle littéraire qui reste du romantisme, d’abord avec Chateaubriand, puis avec Victor Hugo, le réalisme de Stendhal, Balzac, Flaubert et le naturalisme d’Emile Zola avec.

Romantisme et son abondance peut être partiellement la cause, à certains égards. Certains se concentrent sur l’élan de liberté a conduit l’éclatement de la Révolution française de liberté suivies par le désordre, la confusion causée par l’instabilité, l’incertitude politique émanant de la première moitié du siècle. Dans cette perspective, nous voyons l’écrivain avec ses idéaux, exprimant son opposition à l’ordre politique et social. Pour d’autres, au lieu de la Révolution française et qui a suivi l’agitation politique n’explique pas ou pas entièrement d’efflorescence du romantisme français, en prenant des preuves avant la naissance du romantisme anglais et allemand dans les pays qui n’ont pas été moins secouée par la révolution. Ils insistent plutôt sur l’influence de l’exercice et d’étude lecture de la littérature en anglais et en allemand par les hommes de lettres français.

Le réalisme est une étiquette plus vague, après attenante à des écrivains d’après les définitions de Champfleury, Stendhal et Balzac se situe entre romantisme et réalisme. Gustave Lanson, dont Histoire de la littérature française (1894) a longtemps été une autorité, a consacré des pages à Balzac très important car il définit le cadre du réalisme de son travail et le romantisme de «Par conséquent, par son impuissance et sa puissance, opérant dans Balzac la séparation roman de romantisme et de réalisme. Il reste dans son travail quelque chose grosse, trop excessive et qui trahissent la romantique originale. ‘

Au XXe siècle

La littérature française du XXe siècle a été profondément touchés par les crises historiques, politiques, morales et artistiques. Le courant littéraire qui a caractérisé ce siècle, le surréalisme, qui est essentiellement un renouvellement de la poésie (André Breton, Robert Desnos …), mais l’existentialisme (Marcel, Jean-Paul Sartre), qui représente également une nouvelle philosophie (L’existentialisme est un humanisme Jean-Paul Sartre). La principale source pour les artistes de ce siècle est liée à des conflits politiques de l’époque. La guerre est donc présent aussi bien dans la poésie que dans la fiction. Pour ce siècle, Marcel Proust apparaît comme le dernier auteur français grand.La seule comparaison est de regarder du côté de Céline, le rôle important qu’il a joué dans l’interrogatoire d’une histoire et la vie beaucoup trop civilisé. Une approche syntaxique plus proche de la réalité de la rue, créant un fantasme novlangue mélangé avec un argot, il a également été montré pour être l’un des plus grands écrivains français de ce siècle et a marqué nombre d’écrivains, le père de San Antonio à travers les auteurs anglo-saxons (Burroughs, Miller, etc) ..

En France, le Nouveau Roman, théorisé par Alain Robbe-Grillet dans Pour un nouveau roman, les préoccupations d’abord que quelques écrivains, mais alors inspiré une génération d’écrivains regroupés autour Editions de Minuit aujourd’hui, dont Jean Echenoz, Jean-Philippe Toussaint, Tanguy Viel, Christian Oster, Laurent Mauvignier ou chrétien Gailly.After que, aucun mouvement dans le sens strict ne parvient pas à émerger. L’Oulipo, Ouvroir potentiel littéraire, qui appartenait Queneau et Perec (et des auteurs d’aujourd’hui tels que Roubaud, Fournel, de jouets et Tellier) n’a pas en fait être conçue comme un mouvement, mais comme un groupe de travail. Va de même pour les romanciers nouvelle fiction comme le groupement Hubert Haddad, Frédérick Tristan et Georges-Olivier Châteaureynaud.

Aujourd’hui nous avons pensé qu’il pourrait apporter un certain nombre d’écrivains autour du concept d’auto-fiction créée par Serge Doubrovsky. Cependant, il est parfois difficile de réunir sous le même label une gamme de graveurs aux sensibilités, aux démarches artistiques et des mondes parfois contradictoires. Cette définition est également un argument avancé par les détracteurs de la littérature trop égocentriques, et germanopratine, un point de vue strictement commercial, semble trouver peu d’écho dans d’autres pays.

Dans la continuité des romans de l’localcentury XIXe siècle, dont le représentant a été l’un de George Sand, la littérature française de la terre a continué de briller avec des auteurs comme Pierre-Jakez Helias (Le Cheval d’Orgueil) et Henri Vincenot dans la seconde moitié du XXe siècle. Ce type ne cesse de croître avec des auteurs comme Jean-Paul et Jean Anglade Malaval.

Bibliographie

Albert Camus est né en 1913 à Mondovi, en Algérie. Son père, un ouvrier agricole simple, décédé en 1914 à la bataille de la Marne. Il est à Alger, dans le quartier de Belcourt, Albert Camus a passé son enfance et l’adolescence, sous le double signe, qu’il n’oubliera jamais, la pauvreté et la luminosité de soleilméditerranéen.Fellow lycée Bugeaud, Camus va découvrir la philosophie à travers son professeur Jean Grenier, qui devint son maître et ami. Après ses études, il commence à étudier la philosophie qui mèneront, malgré la maladie, jusqu’à la licence. Il a fondé le travail de théâtre et écrit avec trois amis, sa première pièce de Révolte des Asturies sera interdite (mais publié à Alger en 1936).

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles