➔ LITTÉRATURE

Biographie de paul verlaine

> > Biographie de paul verlaine ; écrit le: 15 novembre 2011 par La rédaction


Paul Verlaine ‘Les sanglots longs des violons de l’automne blessure de mon cœur d’une langueur monotone.’ Paul Verlaine ‘jamais juger les gens par leurs fréquentations. Ici, Judas, par exemple, il avait des amis irréprochables.’ Paul Verlaine ‘Il pleure dans mon cœur comme il pleut sur la ville.’ Paul Verlaine

Paul Marie Verlaine est un poète français, né à Metz Mars 30, 1844 et mort à Paris 8 Janvier, 1896.

Paul Verlaine est surtout le poète de la lumière et l’ombre. L’utilisation du rythme impair, assonances, de paysages en demi-teinte de confirmer, encore plus proche, par exemple, l’univers des Romances sans paroles de l’impressionniste le plus de succès. C’est lui qui a introduit la notion de «poètes maudits».

Biographie

La famille de Verlaine appartient à la classe moyenne: son père, comme Rimbaud, est capitaine dans la mère vivait dans army.His Fampoux et gardé longtemps sur la pile les pots avec la famille de son foetus fausse couche.

Paul Verlaine est né à Metz, rue de la Haute-Pierre. Il fut baptisé dans l’église de Notre-Dame de Metz. Le Verlaine quitter la ville en 1851.

Déménagé avec sa mère à 26, rue Lécluse à Paris, après la mort de son père, il a participé à des salons littéraires parisiens et les cafés, et, en 1866, travaillant d’abord au Parnasse contemporain et publie Poèmes saturniens (qui contient notamment de la chute de la chanson, en tant seront Radio célèbres de Londres). On sent l’influence de Baudelaire, toutefois, qu’il a déjà annoncé «l’effort à l’expression, faite à la sensation» qui caractérise sa meilleure poésie. En 1869, les fêtes galantes, évoquant des fantasmes du XVIIIe siècle de Watteau, confirment cette tendance. En 1870, il épouse Mathilde Mauté, quand il vient de dédicacer La Bonne Chanson.

En 1871, Verlaine a embrassé la cause de la Commune de Paris, réprimée par le gouvernement d’Adolphe Thiers, basé à Versailles.Verlaine quitte Paris avec sa femme par peur de représailles, et seulement peu de temps après son retour à Paris, alors que le couple est de rester avec les parents de Mathilde, Arthur Rimbaud apparu dans sa vie et vient perturber. Verlaine quitte sa femme et partit avec le jeune poète en Angleterre (selon Edmond Lepelletier, il voit Lissagaray Prosper-Olivier, Félix Régamey réunion, assisté à un spectacle du Roi Carotte d’Offenbach Jacques) et la Belgique.De 1871 à 1873, ils maintiennent une liaison.

C’est durant ces voyages, il a beaucoup écrit sur des morceaux de compilation sans paroles. En 1873, lors d’une dispute au domicile de sa mère à Bruxelles, il prend deux photos dans la direction de Rimbaud et une blessure par balle au poignet. Bien que Verlaine Rimbaud regrette immédiatement pour supplier de le tuer, il prend peur quand Verlaine est en avance dans la rue et prendre la main à son revolver. Rimbaud fuit et signalé à la Rimbaud police.Although a retiré sa plainte, il a été condamné après un procès dans la presse, à deux ans de prison, plus en raison de son homosexualité, alors condamnable, que de l’incident. Il est en poste à Bruxelles et Mons. En prison, où il développe le thème d’une collection qui ne verra jamais le jour (cellulaire), son épouse obtient le processus de séparation qui a été lancé en 1871. Il s’est converti au catholicisme. Dans cette nuit mystique en prison date probablement de l’abandon de l’idée de cellulaire et de la collecte Sagesse, qui profitera, avec le passé et il ya bien longtemps (1884) et parallèle (1888), une grande partie de la collection de poèmes mort-né. Après son diplôme, il est allé à la Nouvelle-Angleterre.

En 1883, il publie dans la revue Lutèce la première série de «poètes maudits» (Tristan Corbière, Arthur Rimbaud, Stéphane Mallarmé) qui contribue à faire connaître. Avec Mallarmé, il est traité comme un maître et un précurseur par les poètes du symbolisme et de l’decadent.In 1884, il a publié il ya longtemps passé, et qui marque son retour au premier plan de la littérature, bien que la collection est essentiellement composée de pré- 1874 poèmes. La même année, dans A Rebours, JK Huysmans, il réserve une place de choix dans le panthéon des Esseintes littéraire. En 1885, l’Adoré des Déliquescences Floupette, Gabriel Vicaire et Henri Beauclair passent le chef officieux de l’école décadente. En 1886, il a contribué à la revue des contemporains Edouard Rod.

A partir de 1887, quand sa renommée grandit, il plongea dans une pauvreté abjecte. Le jeune compositeur Reynaldo Hahn chante dans le salon d’Alphonse Daudet, avant le poète, son cycle de la première chanson, chansons du gris qui comprend sept poèmes de l’auteur (partition publiée en 1893 par le Heugel maison). Les productions littéraires de ses dernières années sont purement alimentaires (sauf Hombres femmes peut-être, des recueils de poèmes érotiques publiés sous le manteau). A cette époque, il partage son temps entre le café et l’hôpital.En 1894, il a été couronné «Prince des Poètes» et avec une pension. Porté prématurément, il est décédé en 1896 à Paris à l’âge de 51 à 39 rue Descartes dans le Ve arrondissement. Le lendemain de son enterrement, plusieurs journaux parlent d’un événement curieux: dans la nuit après les funérailles, la statue de la poésie, à la hauteur de l’Opéra, a perdu un bras, qui s’est écrasé avec la lyre qui, selon lui, où le corbillard avait adoptée par Verlaine.

Initialement, Paul Verlaine a été enterré dans le cimetière de la 20e division des Batignolles à Paris, une zone qui est actuellement en dessous du ring. En 1989, sa tombe a été déplacé à la 11ème Division à la première ligne du rond-point central.

Biographie

La famille de Verlaine appartient à la classe moyenne: son père, comme Rimbaud, est capitaine dans l’armée. Sa mère vivait dans Fampoux et gardé longtemps sur la pile les pots avec la famille de son foetus fausse couche.

Paul Verlaine est né à Metz, rue de la Haute-Pierre.He a été baptisé en l’église de Notre-Dame de Metz. Le Verlaine quitter la ville en 1851.

Déménagé avec sa mère à 26, rue Lécluse à Paris, après la mort de son père, il a participé à des salons littéraires parisiens et les cafés, et, en 1866, travaillant d’abord au Parnasse contemporain et publie Poèmes saturniens (qui contient notamment de la chute de la chanson, en tant seront Radio célèbres de Londres). On sent l’influence de Baudelaire, toutefois, qu’il a déjà annoncé «l’effort à l’expression, faite à la sensation» qui caractérise sa meilleure poésie. En 1869, les fêtes galantes, évoquant des fantasmes du XVIIIe siècle de Watteau, confirment cette tendance. En 1870, il épouse Mathilde Mauté, quand il vient de dédicacer La Bonne Chanson.

En 1871, Verlaine a embrassé la cause de la Commune de Paris, réprimée par le gouvernement d’Adolphe Thiers, basé à Versailles.Verlaine quitte Paris avec sa femme par peur de représailles, et seulement peu de temps après son retour à Paris, alors que le couple est de rester avec les parents de Mathilde, Arthur Rimbaud apparu dans sa vie et vient perturber. Verlaine quitte sa femme et partit avec le jeune poète en Angleterre (selon Edmond Lepelletier, il voit Lissagaray Prosper-Olivier, Félix Régamey réunion, assisté à un spectacle du Roi Carotte d’Offenbach Jacques) et la Belgique.De 1871 à 1873, ils maintiennent une liaison.

C’est durant ces voyages, il a beaucoup écrit sur des morceaux de compilation sans paroles. En 1873, lors d’une dispute au domicile de sa mère à Bruxelles, il prend deux photos dans la direction de Rimbaud et une blessure par balle au poignet. Bien que Verlaine Rimbaud regrette immédiatement pour supplier de le tuer, il prend peur quand Verlaine est en avance dans la rue et prendre la main à son revolver. Rimbaud fuit et signalé à la Rimbaud police.Although a retiré sa plainte, il a été condamné après un procès dans la presse, à deux ans de prison, plus en raison de son homosexualité, alors condamnable, que de l’incident. Il est en poste à Bruxelles et Mons. En prison, où il développe le thème d’une collection qui ne verra jamais le jour (cellulaire), son épouse obtient le processus de séparation qui a été lancé en 1871. Il s’est converti au catholicisme. Dans cette nuit mystique en prison date probablement de l’abandon de l’idée de cellulaire et de la collecte Sagesse, qui profitera, avec le passé et il ya bien longtemps (1884) et parallèle (1888), une grande partie de la collection de poèmes mort-né. Après son diplôme, il est allé à la Nouvelle-Angleterre.

En 1883, il publie dans la revue Lutèce la première série de «poètes maudits» (Tristan Corbière, Arthur Rimbaud, Stéphane Mallarmé) qui contribue à faire connaître. Avec Mallarmé, il est traité comme un maître et un précurseur par les poètes du symbolisme et de l’decadent.In 1884, il a publié il ya longtemps passé, et qui marque son retour au premier plan de la littérature, bien que la collection est essentiellement composée de pré- 1874 poèmes. La même année, dans A Rebours, JK Huysmans, il réserve une place de choix dans le panthéon des Esseintes littéraire. En 1885, l’Adoré des Déliquescences Floupette, Gabriel Vicaire et Henri Beauclair passent le chef officieux de l’école décadente. En 1886, il a contribué à la revue des contemporains Edouard Rod.

A partir de 1887, quand sa renommée grandit, il plongea dans une pauvreté abjecte. Le jeune compositeur Reynaldo Hahn chante dans le salon d’Alphonse Daudet, avant le poète, son cycle de la première chanson, chansons du gris qui comprend sept poèmes de l’auteur (partition publiée en 1893 par le Heugel maison). Les productions littéraires de ses dernières années sont purement alimentaires (sauf Hombres femmes peut-être, des recueils de poèmes érotiques publiés sous le manteau). A cette époque, il partage son temps entre le café et l’hôpital.En 1894, il a été couronné «Prince des Poètes» et avec une pension. Porté prématurément, il est décédé en 1896 à Paris à l’âge de 51 à 39 rue Descartes dans le Ve arrondissement. Le lendemain de son enterrement, plusieurs journaux parlent d’un événement curieux: dans la nuit après les funérailles, la statue de la poésie, à la hauteur de l’Opéra, a perdu un bras, qui s’est écrasé avec la lyre qui, selon lui, où le corbillard avait adoptée par Verlaine.

Initialement, Paul Verlaine a été enterré dans le cimetière de la 20e division des Batignolles à Paris, une zone qui est actuellement en dessous du ring. En 1989, sa tombe a été déplacé à la 11ème Division à la première ligne du rond-point central.

Biographie

La famille de Verlaine appartient à la classe moyenne: son père, comme Rimbaud, est capitaine dans l’armée. Sa mère vivait dans Fampoux et gardé longtemps sur la pile les pots avec la famille de son foetus fausse couche.

Paul Verlaine est né à Metz, rue de la Haute-Pierre.He a été baptisé en l’église de Notre-Dame de Metz. Le Verlaine quitter la ville en 1851.

Déménagé avec sa mère à 26, rue Lécluse à Paris, après la mort de son père, il a participé à des salons littéraires parisiens et les cafés, et, en 1866, travaillant d’abord au Parnasse contemporain et publie Poèmes saturniens (qui contient notamment de la chute de la chanson, en tant seront Radio célèbres de Londres). On sent l’influence de Baudelaire, toutefois, qu’il a déjà annoncé «l’effort à l’expression, faite à la sensation» qui caractérise sa meilleure poésie. En 1869, les fêtes galantes, évoquant des fantasmes du XVIIIe siècle de Watteau, confirment cette tendance. En 1870, il épouse Mathilde Mauté, quand il vient de dédicacer La Bonne Chanson.

En 1871, Verlaine a embrassé la cause de la Commune de Paris, réprimée par le gouvernement d’Adolphe Thiers, basé à Versailles.Verlaine quitte Paris avec sa femme par peur de représailles, et seulement peu de temps après son retour à Paris, alors que le couple est de rester avec les parents de Mathilde, Arthur Rimbaud apparu dans sa vie et vient perturber. Verlaine quitte sa femme et partit avec le jeune poète en Angleterre (selon Edmond Lepelletier, il voit Lissagaray Prosper-Olivier, Félix Régamey réunion, assisté à un spectacle du Roi Carotte d’Offenbach Jacques) et la Belgique.De 1871 à 1873, ils maintiennent une liaison.

C’est durant ces voyages, il a beaucoup écrit sur des morceaux de compilation sans paroles. En 1873, lors d’une dispute au domicile de sa mère à Bruxelles, il prend deux photos dans la direction de Rimbaud et une blessure par balle au poignet. Bien que Verlaine Rimbaud regrette immédiatement pour supplier de le tuer, il prend peur quand Verlaine est en avance dans la rue et prendre la main à son revolver. Rimbaud fuit et signalé à la Rimbaud police.Although a retiré sa plainte, il a été condamné après un procès dans la presse, à deux ans de prison, plus en raison de son homosexualité, alors condamnable, que de l’incident. Il est en poste à Bruxelles et Mons. En prison, où il développe le thème d’une collection qui ne verra jamais le jour (cellulaire), son épouse obtient le processus de séparation qui a été lancé en 1871. Il s’est converti au catholicisme. Dans cette nuit mystique en prison date probablement de l’abandon de l’idée de cellulaire et de la collecte Sagesse, qui profitera, avec le passé et il ya bien longtemps (1884) et parallèle (1888), une grande partie de la collection de poèmes mort-né. Après son diplôme, il est allé à la Nouvelle-Angleterre.

En 1883, il publie dans la revue Lutèce la première série de «poètes maudits» (Tristan Corbière, Arthur Rimbaud, Stéphane Mallarmé) qui contribue à faire connaître. Avec Mallarmé, il est traité comme un maître et un précurseur par les poètes du symbolisme et de l’decadent.In 1884, il a publié il ya longtemps passé, et qui marque son retour au premier plan de la littérature, bien que la collection est essentiellement composée de pré- 1874 poèmes. La même année, dans A Rebours, JK Huysmans, il réserve une place de choix dans le panthéon des Esseintes littéraire. En 1885, l’Adoré des Déliquescences Floupette, Gabriel Vicaire et Henri Beauclair passent le chef officieux de l’école décadente. En 1886, il a contribué à la revue des contemporains Edouard Rod.

A partir de 1887, quand sa renommée grandit, il plongea dans une pauvreté abjecte. Le jeune compositeur Reynaldo Hahn chante dans le salon d’Alphonse Daudet, avant le poète, son cycle de la première chanson, chansons du gris qui comprend sept poèmes de l’auteur (partition publiée en 1893 par le Heugel maison). Les productions littéraires de ses dernières années sont purement alimentaires (sauf Hombres femmes peut-être, des recueils de poèmes érotiques publiés sous le manteau). A cette époque, il partage son temps entre le café et l’hôpital.En 1894, il a été couronné «Prince des Poètes» et avec une pension. Porté prématurément, il est décédé en 1896 à Paris à l’âge de 51 à 39 rue Descartes dans le Ve arrondissement. Le lendemain de son enterrement, plusieurs journaux parlent d’un événement curieux: dans la nuit après les funérailles, la statue de la poésie, à la hauteur de l’Opéra, a perdu un bras, qui s’est écrasé avec la lyre qui, selon lui, où le corbillard avait adoptée par Verlaine.

Initialement, Paul Verlaine a été enterré dans le cimetière de la 20e division des Batignolles à Paris, une zone qui est actuellement en dessous du ring. En 1989, sa tombe a été déplacé à la 11ème Division à la première ligne du rond-point central.

Médias

Portrait de Félix Régamey. Verlaine et Rimbaud dans une rue de Londres en 1872.
‘ <seo-empty-attr>

← Article précédent: Biographie de baudelaire Article suivant: Biographie de victor hugo


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles