➔ LITTÉRATURE

Stylistique litteraire

Vous êtes ici : » » Stylistique litteraire ; écrit le: 15 novembre 2011 par La rédaction

Stylistique est l’étude des particularités de l’écriture d’un texte. C’est une question de discipline de la rhétorique et la linguistique.

Objet de la linguistique

Style de la langue et le style littéraire

Charles Bally, dans son Traité sur le style français, était intéressé par le langage stylistique et il a défini ainsi: la stylistique», examine la valeur émotionnelle des faits de langue organisés, et l’interaction des actes expressifs qui contribuent à former le système des moyens d’expression d’une langue. Le style peut être, en principe, en général, collectif ou individuel, mais l’étude peut maintenant être basé sur le langage d’un groupe social organisé, il doit commencer par la langue et la langue parlée. […] Le style peut, en principe, se concentrer sur l’étude d’une langue morte ou du statut de la langue qui n’existe plus, mais en tout cas il ne peut pas être une science historique, la cause est que les faits de langage sont faits d’expression, comme dans la relation de réciprocité simultanée entre eux. ‘

Stylistique littéraire, pour sa part, plus intéressés par les particularités du style d’un auteur. Pour Buffon, et le style est l’homme lui-même, c’est-à-dire que le style est la déviation de la langue standard.Cette différence peut être de différents ordres mais il vise à produire un effet dans le lecteur (ou l’auditeur). Georges Mounin style distingué en standard, comme le style développé (cependant, dit-il, tout écart ou tout développement ne signifie pas nécessairement style) et le style et la connotation.

Selon Cressot une éventuelle externalisation de la pensée, il est fait par la parole ou par l’écriture (en d’autres termes la communication) est un procédé subjectif et la rhétorique visant à influencer le destinataire. L’orateur opère donc un choix parmi les possibilités offertes par la langue et affectant différents niveaux linguistiques comme la morphologie, la syntaxe, le mot ordre, la lexicologie ou temps).

Pour le style Marouzeau est «l’attitude prise par l’utilisateur, écrire ou parler, vis-à-vis du matériel qu’elle fournit le langage», tandis que le linguiste allemand Leo Spitzer, le style est «la mise en œuvre systématique des éléments fournis par le langage. ‘


Objet de la linguistique

Style de la langue et le style littéraire

Charles Bally, dans son Traité sur le style français, était intéressé par le langage stylistique et il a défini ainsi:stylistique»examine la valeur émotionnelle des faits de langue organisés, et l’interaction des actes expressifs qui contribuent à former le système des moyens d’expression d’une langue. Le style peut être, en principe, en général, collectif ou individuel, mais l’étude peuvent désormais être fondée sur la langue d’un groupe social organisé, il doit commencer par la langue et la langue parlée. […] Le style peut, en principe, se concentrer sur l’étude d’une langue morte ou du statut de la langue que personne ne n’existe plus, mais en aucun cas il ne peut pas être une science historique, la cause est que les faits de langage sont faits d’expression, comme dans la relation réciproque entre les simultanée ‘.

Stylistique littéraire, pour sa part, plus intéressés par les particularités du style d’un auteur. Pour Buffon, et le style est l’homme lui-même, c’est-à-dire que le style est la déviation de la langue standard. Cette différence peut être de différents ordres mais il vise à produire un effet dans le lecteur (ou l’auditeur). Georges Mounin style distingué en standard, comme le style développé (cependant, dit-il, tout écart ou tout développement ne signifie pas nécessairement style) et le style et la connotation.

Selon Cressot une éventuelle externalisation de la pensée, il est fait par la parole ou par l’écriture (en d’autres termes la communication) est un procédé subjectif et la rhétorique visant à influencer l’orateur recipient.The opère donc un choix parmi les possibilités offertes par la langue et affectant linguistiques différentes niveaux tels que la morphologie, la syntaxe, le mot ordre, la lexicologie ou temps).

Pour le style Marouzeau est «l’attitude prise par l’utilisateur, écrire ou parler, vis-à-vis du matériel qu’elle fournit le langage», tandis que le linguiste allemand Leo Spitzer, le style est «la mise en œuvre systématique des éléments fournis par le langage. ‘

Origine

Le style développé en particulier du XIXe siècle. Mais la vieille rhétorique avait déjà mis en place tout un appareil d’analyse des caractéristiques de la langue d’un écrivain, et surtout la figure de style.

Définition

Origine du mot

Le style se réfère à la notion de «style» (ou «stile» dans la version française de dérivation novolatine Vieux), qui dans l’Antiquité (…) désigné ce poinçon de fer ou d’os qui a été utilisé pour écrire sur la cire, et l’autre fin, aplati pour effacer ce que vous avez écrit.Des siècles plus tard, cet objet est reconnu dans l’ancêtre du stylo. Mais en ces jours, métonymique de glissement de l’instrument à son résultat, le style est la manière d’écrire, la tournure de la phrase. Cicéron, qu’il utilise dans le sens figuré dans le premier siècle avant JC.

Annexes

http://styl-m.over-blog.com: Site de l’Association internationale de stylistique: le répertoire des enseignants, des étudiants et des chercheurs dans le style français, la recherche en ligne, annonces de conférences et de publications dans la stylistique.

← Article précédent: Sport et littérature Article suivant: Sujet bac littérature 2009

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles