Montesquieu lettres persanes

> > Montesquieu lettres persanes ; écrit le: 15 novembre 2011 par La rédaction modifié le 2 octobre 2014

En plus de sa carrière parlementaire à Bordeaux, Charles de Montesquieu écrivait, dès 1710, de nombreux livres traitant de la science ou la philosophie. Son roman épistolaire, les Lettres persanes, a été publié en 1721 et permet, grâce à son succès, de participer dans les salons parisiens. A partir de 1726, l’écrivain quitte le banc pour se consacrer à la littérature et a commencé à voyager en Europe. Cette expérience et l’observation des différents régimes politiques, Montesquieu supprime une analyse politico-philosophique: L’Esprit des lois (1748). L’impact d. ..

Charles de Montesquieu ‘La liberté est le pouvoir de faire ce que les lois permettent.’ Charles de Montesquieu: «Un homme n’est pas malheureux parce qu’il a de l’ambition, mais parce qu’il est mangé.’ Charles de Montesquieu ‘Tous les hommes sont bêtes, et les princes sont des animaux qui ne sont pas attachés.’ Charles de Montesquieu

Suivi de traduction page — Mise à jour de ces informations

Les Lettres persanes est un roman épistolaire de Montesquieu recueillir la correspondance échangée entre deux fiction persane voyageurs, Rica et Usbek, et leurs amis respectifs resté en Perse. Ils restent pendant huit ans.

Au XVIIIe siècle, l’Orient et l’amour du voyage est en vogue.Cependant, le roman a été publié au printemps 1721 à Amsterdam, et Montesquieu, par précaution, a avoué qu’il était l’auteur. Il a dit que la collecte était anonyme, et il a été traducteur aussi simple, qui lui a permis de critiquer la société française sans risquer la censure.

Sources

Sources de Montesquieu sont nombreuses, jusqu’à ses lectures et de conversations lors de l’écriture de l’ouvrage. Il a obtenu la plupart de ses connaissances de Perse (qui ne sont pas négligeables) du livre de Jean Chardin Voyages en Perse, il avait l’édition en deux volumes en 1707 et a acquis l’édition complète en 10 volumes en 1720. Il a également attiré dans une moindre mesure, dans de nombreux travaux qui ont décoré la bibliothèque avec des visites de Jean-Baptiste Tavernier et Paul Rycaut.On du XVIIIe siècle en France et à Paris, ses seules sources sont ses propres expériences avec la conversation (y compris la conversation avec un Chinois homme nommé Hoang il a gardé les notes) et des anecdotes sur lui.

Certains aspects du livre portent l’empreinte de modèles, dont le plus important est l’espion au cours des princes chrétiens de Giovanni Paolo Marana, célèbre à l’époque.Les Lettres persanes se démarquer de la plupart des sujets écrits par le peu d’influence orientale sur eux Quelle Mille et une Nuits par Antoine Galland, la Bible et le Coran.

Contenu et portée

Usbek, un philosophe persan, avec son ami Rica, s’est rendu à l’Europe à Paris. Prendre un match avec des amis rencontrés dans les pays visités, il dépeint un œil faussement naïf – une civilisation qui pourrait être éloigné à l’ouest, par conséquent, réduit lui-même à quelques endroits exotiques – les manières, les conditions et la durée de vie de la société française de la XVIIIe siècle.

Le «chercher à l’étranger» dont Montesquieu donne ici un exemple précoce éloquent, contribue à nourrir le relativisme culturel, nous devrions voir ensuite illustré par d’autres auteurs du XVIIIe siècle. Mais il est aussi vrai roman épistolaire en soi, a également son portrait déchirant des contradictions centrales de Usbek divisé entre ses idées modernistes et sa foi musulmane, il sera sévèrement condamné par la révolte des femmes de son harem et le suicide de son favori , Roxane.

Les lecteurs de lire ce roman épistolaire se moque de la naïveté Persique montrant contre les modes occidentales. Mais il ne rit pas longtemps, pour continuer sa lecture il se rend compte que c’est lui qu’ils rient.Parce que, surtout dans la Lettre 99 – Rhédi Rica à Venise, Montesquieu va critiquer les manières de s’habiller des Français, surtout les Parisiens, en utilisant l’hyperbole, l’antithèse, la métaphore, les accumulations d’exemples … Mais la mode n’est pas un intérêt … Il ne se soucie pas. Si on lit entre les lignes, une critique implicite de Montesquieu clair que le système monarchique sous lequel il lives.The ‘Lethal Weapon’ (créée par Richelieu) est d’unir les trois pouvoirs (législatif, judiciaire et exécutif) sur la tête d’une seule personne: le Roi. En résumé, dans ce texte, Montesquieu suggère la vulnérabilité et la versatilité des Français contre leur souverain.

Publication

Le roman se compose de 161 lettres anonymes a été publié en mai 1721 par Jaques Desbordes à Amsterdam, en se cachant sous le pseudonyme de Pierre Marteau à Cologne afin d’éviter la censure ou de poursuites. Une édition connue, ce texte est une référence à l’édition 2004 critique des œuvres complètes de Montesquieu Voltaire Foundation. Une deuxième édition (B) a été imprimé par le même éditeur plus tard cette année, pour aucune raison évidente, y compris trois nouvelles lettres et de treize autres amputés. Les éditions ultérieures du vivant de l’auteur (qui est jusqu’en 1755) sont tous issus des éditions A et B.

L’édition de 1758, qui a été préparé par le fils de Montesquieu, comprend huit nouvelles lettres (pour un total de 161) et court essai de l’auteur Quelques réflexions sur les Lettres persanes. Il a été utilisé pour les éditions ultérieures à des Œuvres complètes de 2004, le retour à l’édition originale en y incluant de nouvelles lettres portant la mention «extra» et, entre parenthèses, la numérotation de 1758.

Publication

Le roman se compose de 161 lettres anonymes a été publié en mai 1721 par Jaques Desbordes à Amsterdam, en se cachant sous le pseudonyme de Pierre Marteau à Cologne afin d’éviter la censure ou de poursuites. Une édition connue, ce texte est une référence à l’édition 2004 critique des œuvres complètes de Montesquieu Voltaire Foundation. Une deuxième édition (B) a été imprimé par le même éditeur plus tard cette année, pour aucune raison évidente, y compris trois nouvelles lettres et de treize autres amputés. Les éditions ultérieures du vivant de l’auteur (qui est jusqu’en 1755) sont tous issus des éditions A et B.

L’édition de 1758, qui a été préparé par le fils de Montesquieu, comprend huit nouvelles lettres (pour un total de 161) et court essai de l’auteur Quelques réflexions sur les Lettres persanes.Il a été utilisé pour les éditions ultérieures à des Œuvres complètes de 2004, le retour à l’édition originale en y incluant de nouvelles lettres portant la mention «extra» et, entre parenthèses, la numérotation de 1758.

Adaptations cinématographiques

Une adaptation cinématographique des Lettres persanes a été menée en 1968 par Jean Rouch et appelé lentement: les Lettres persanes. Ce dernier décidera en 1977 de faire un court métrage intitulé 40 minutes Ispahan Lettre persane. Ces adaptations ne sont plus disponibles dans le commerce et sont très difficiles à trouver. ‘

← Article précédent: Montesquieu biographie Article suivant: Mouvement litteraire du 19 siecle


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site