➔ LITTÉRATURE

Livre antigone

> > Livre antigone ; écrit le: 15 novembre 2011 par La rédaction


Jean Anouilh a écrit cette pièce en 1942. Il a été créé Février 4 1944, à l’Atelier Théâtre de l’, à Paris, mis en scène par André Barsacq. Il a été publié en 1946, publié par la table ronde et figure dans les nouvelles pièces noires publié la même année.

Antigone est la légende attachée à la ville de Thèbes. Il est l’un des enfants de l’union incestueuse d’Œdipe roi de Thèbes et de sa propre mère, Jocaste. Antigone Ismène sœur, Etéocle et Polynice d’. Elle a démontré un dévouement et une générosité sans précédent dans la mythologie.

Quand son père a été expulsé de Thèbes par son frère et quand les yeux arrachés, il doit mendier de la nourriture sur la route, Antigone sert de guide. Elle veille sur lui jusqu’à la fin de sa vie et assiste dans ses derniers moments.

Antigone, puis revint à Thèbes. Elle sait une nouvelle épreuve et cruel. Ses frères Etéocle et Polynice se disputent ce dernier power.The utilise une armée étrangère pour assiéger la ville et lutter contre son frère Etéocle. Après la mort des frères, Créon, leur oncle prend le relais. Il ordonna des funérailles solennelles pour Etéocle et interdit qu’il soit donné une sépulture à Polynice, coupable pour lui d’avoir porté les armes contre son pays avec l’aide des étrangers.Ainsi l’âme de Polynice ne sera jamais le repos. Pourtant Antigone, qui considérait devoir sacré d’enterrer les morts, est allé un soir avec le corps de son frère et lui payer, suivant le rite, quelques poignées de terre. Créon dit Antigone a une garde de poussière recouvrait le corps de Polynice. Antigone est amené devant lui et il la condamne à mort. Elle est enterrée vivante dans le tombeau de Labdacides. Plutôt que de mourir de faim, elle préfère se pendre.

Hémon, fils de Créon et fiancé d’Antigone se suicide par désespoir. Eurydice, épouse de Créon ne peut pas supporter la mort de son fils qu’elle aimait et qu’elle a fini sa vie aussi.

La pièce de Sophocle (441 avant J.-C.) commence lorsqu’Antigone décidé de braver l’interdiction sur son oncle Créon et d’enterrer le corps de son frère Polynice.

Ceci est le texte de Sophocle qui attirera Antigone d’Anouilh pour écrire en 1942:. ‘Sophocle Antigone, lu et relu et je savais par cœur a toujours été un choc soudain pour moi pendant la guerre, le jour de petites affiches rouges J’ai réécrit ma façon, avec la résonance de la tragédie nous étions alors l’expérience. ‘

Cette pièce, créée en 1944, fut un énorme succès, mais crée une controverse publique. Certains Anouilh blâme à défendre l’ordre établi par l’orgueil à Créon.Ses partisans, cependant, voient dans Antigone ‘résistant d’abord à l’histoire» dans la chambre et un plaidoyer pour l’esprit de révolte.

L’personnage appelé le Prologue présente les différents intervenants et résume la légende de Thèbes (Anouilh prend cette tradition grecque à confier à un personnage particulier un monologue pour le public de leur rafraîchir la mémoire. Prologue met la pièce dans le contexte mythiques). La troupe d’acteurs sont sur scène. Alors que certaines personnes semblent ignorer le drame qui est lié, certains pensent déjà à la catastrophe.

Antigone rentre chez lui à l’aube, après une escapade nocturne. Elle est surprise par sa nourrice qui l’a réprimandé. L’héroïne doit affronter les questions de sa nounou. Dialogue conduit à un malentendu. L’infirmière conseille domestique («nous aurons à vous laver les pieds avant de retourner au lit’) alors que les discussions Antigone raconte son voyage avec beaucoup de mystère (‘oui j’ai eu un rendez-vous’). Mais elle n’en dirai pas plus.

L’infirmière sort et Ismène, la sœur d’Antigone, il décourage de violer l’ordre de Créon et d’enterrer le corps d’appels Polynices.Her Ismène soeur à la prudence (‘Il est plus fort que nous, Antigone, il est le roi’). Antigone refuse les conseils de sagesse. Il ne devient pas raisonnable.

Antigone est une nouvelle fois seul avec sa nourrice. Elle cherche à surmonter ses doutes et demande à sa nourrice de la rassurer. Il s’agit aussi de ceux qui ambiguë (comme c’est le cas de l’infirmière) qui ne connaissent pas son but. Elle semble déterminé à mourir, et parle de sa disparition dans voilée ‘Si moi, pour une raison ou une autre, je ne pouvais pas lui parler …’.

Antigone serait également expliqué avec son fiancé Hémon. Elle demande pardon pour leur argument de la journée précédente. Les deux amants rêvent d’un bonheur tellement improbable. Sûr d’être aimé, Antigone est rassurée. Il doit, cependant, Hémon de garder le silence et lui dit qu’elle ne peut jamais se marier avec lui. Encore une fois, la scène prête à des malentendus: le spectateur comprend Antigone pense à sa mort prochaine, et Hémon, qui n’a pas craqué à la conception d’Antigone, est attristé par ce qu’il prend pour refuser un.

Ismène vient sur scène et évoquent sa sœur à abandonner son projet. Elle affirme même que Polynice, le ‘frère banni’ n’aimait pas que la sœur qui est maintenant prêt à se sacrifier pour lui.

Antigone avoue alors avec un sentiment de triomphe, il est trop tard, comme il a déjà, dans la nuit, a défié l’ordre de Créon et son action fait ‘C’est trop tard.Ce matin, quand tu l’as rencontré, je venais. ‘

Jonas, l’un des gardes chargés de surveiller le corps de Polynice, se révèle à Créon, qui a violé ses ordres et recouvert le corps de la terre. Le roi veut croire à une conspiration contre lui et prend des mesures pour renforcer la surveillance du corps de Polynice. Il semble également vouloir garder le secret sur l’incident: «Aller vite si on ne sait pas, tu vivras.’.

Le chœur s’adresse directement au public et de conclure la première partie de la salle. Il commente les événements en exposant sa conception de la tragédie qu’il oppose au genre littéraire du drame. Le chœur affiche également une certaine ironie et dévoile les recettes de l’auteur: «C’est ce qui est commode dans la tragédie Elle donne un petit coup de pouce à la faire démarrer … C’est tout Après il suffit de se laisser aller Il est calme… . Tout roule seul. ‘

Antigone est traînée sur scène par les gardes qui ont été trouvés près du cadavre de son frère. Ils ne croient pas qu’elle est la nièce du roi, et les traiter avec brutalité. Ils saluent la capture et récompenses et honneurs, elle les a gagnés.

Créon les rejoint. Les gardes font leur rapport. Le roi ne les croit pas.Il demanda à sa nièce qui avoue aussitôt. Il a ensuite mis les gardiens à l’isolement, avant le scandale a frappé la rue.

Et Antigone de Créon est seul sur scène. C’est la grande confrontation entre le roi et Antigone. Le roi veut étouffer le scandale et amener la fille à droite. Initialement, Antigone affronte Créon cherche à dominer son autorité.

Les deux protagonistes révèlent leur personnalité et les motivations inconciliables. Créon justifie les obligations de son rôle en tant que statesman.Antigone semble sourd à ses arguments: (Créon: Comprenez-vous que Antigone: ‘. Je ne comprends pas»). A Créon bref argument révèle le vrai visage de Etéocle et Polynice, et les raisons de leurs conflits ignobles. Cette révolte d’Antigone éclairage semble prête à renoncer et à soumettre. Mais il est en lui promettant une ordinaires heureux avec Hémon, Créon qui ravive son estime de soi et de lui causer un dernier sursaut. Elle rejette cette odeur futures et les rebelles à nouveau. Elle a choisi à nouveau la rébellion et la mort.

Ismène, la sœur d’Antigone entre en jeu lorsque ce dernier était sur le point de sortir et de faire une scène, ce qui aurait forcé le roi à l’emprisonner.Ismène côtés d’Antigone et est prêt à mettre sa vie aussi impliqué, mais Antigone refuse, disant qu’il est trop facile de jouer les héroïnes maintenant que les dés étaient jetés. Créon appelle la garde, Antigone se termine la scène en appelant la mort de ses cris et en admettant son soulagement (Créon, enfin!)

Le chœur entre en scène. Les personnages semblent avoir perdu la raison, ils se bousculent. Le chœur essaye d’intercéder en faveur d’Antigone et de Créon tente de convaincre d’éviter la condamnation à mort d’Antigone. Mais le roi refusa, disant que Antigone a choisi son propre destin, et ne peut pas la force contre sa volonté de vivre.

Antigone est laissé seul avec un garde. Là, elle rencontre «un visage d’homme dernier.’ Le Il s’avère petits nombreuses, et ne connaît pas ce grade et de promotion. Il est incapable d’offrir tout le confort d’Antigone. Contraste cette scène, avec son calme, avec le tumulte violent des scènes précédentes. Apprenant qu’elle va être enterrée vivante, éprouvant des doutes profonds (‘Et Créon avait raison, c’est terrible maintenant, à côté de cet homme, Je ne sais pas pourquoi je meurs.’ Antigone veut dicter une lettre à l’Hémon garde dans lequel elle exprime ses dernières pensées. Puis elle reprend et corrige le dernier post (‘Il est préférable que personne ne sait jamais’).C’est la dernière apparition d’Antigone.

Le messager arrive et annonce au public de Créon et de la mort d’Antigone et de la mort de son fils Hémon. Tous les efforts pour sauver Créon ont été infructueux. Puis le chœur qui annonce le suicide d’Eurydice, la femme de Créon: elle ne pouvait supporter la mort de son fils qu’elle aimait tant. Créon garde un calme surprenant. Il a indiqué son désir de poursuivre la ‘salle de travail’ sans faute. Il va avec son page.

Tous les personnages sont sortis. Le chœur entre et s’adresse au public: Il constate avec une certaine ironie la mort de nombreux personnages de cette tragédie: ‘. Dead Like, tous, bien raides, bien inutiles, même pourrie’ La mort a conquis la quasi-totalité. Il ya seulement Créon dans son palais vide. Les gardes, ils continuent à jouer aux cartes, comme ils l’ont fait lors du prologue. Ils semblent ne épargné la tragédie. Dérision ultime.

Ismène: Vous n’avez pas envie de vivre, vous? Antigone ne veulent pas vivre … qui s’est levé tôt le matin juste pour sentir le froid dans sa peau nue? Qui se couchait la dernière seulement quand elle ne pouvait plus fatigués, de vivre un peu de la nuit?Pleurer déjà très petit, en pensant qu’il y avait tant de petites choses, tant de lames d’herbe dans la prairie, et nous n’avons pas pu tous les prendre?

Vous avez tous me dégoûter de votre bonheur! Avec votre vie pour être aimé, peu importe ce que … Je veux tout tout de suite, et qu’il est plus, ou je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi et m’a juste un peu, j’ai donc été très bon.

‘Jean Anouilh a écrit cette pièce en 1942. Il a été créé Février 4 1944, à l’Atelier Théâtre de l’, à Paris, mis en scène par André Barsacq. Il a été publié en 1946 les éditions de la figure table ronde dans les pièces noires Nouvelle publiée le même année.

← Article précédent: Littérature xixe siècle Article suivant: Livre candide


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles