➔ LITTÉRATURE

Le litteraire

> > Le litteraire ; écrit le: 15 novembre 2011 par La rédaction


Le Figaro Littéraire est un hebdomadaire de 8 pages dans le supplément du quotidien Le Figaro. Ceci est l’héritier de la pages littéraires du quotidien durant la période inter-guerre, Le Figaro littéraire renaît en 1946 sous le titre littéraire. Maintenant retourné vers les pages du Figaro, le reste littéraire hebdomadaire, dans l’histoire de la presse française, une publication légendaire, souvent considéré comme la salle de l’Académie. Chaque jeudi, les livres et la littérature sont encore sous les projecteurs.

Présentation

Le Figaro trouve sa plume

Le Figaro Littéraire est peut-être la plus ancienne supplément du Figaro publié ce jour. La course hebdomadaire par Maurice de Noël n’a rien à voir avec les pages littéraires du Figaro de l’entre deux guerres, ou plus précisément le premier supplément du Figaro, The Literary lancé en 1905. Le titre de Maurice Noël est au début d’auto-publié, avec des bureaux situés dans les halls des palais prestigieux Rond-Point des Champs-Elysees.Now retourné vers les pages du Figaro, les honneurs supplémentaires chaque jeudi, la vie des lettres.

Rédaction

Né dans les affrontements de la purification, Le Figaro est littéraire dans le contexte de la Guerre froide, le lieu du refus de l’engagement de la littérature.Souvent considéré comme le hall de l’Académie, la «plume grands’ Le Figaro, comme François Mauriac, viennent de défendre la tradition littéraire française, tandis que les jeunes critiques, comme auparavant, Bernard Pivot et Jean Chalon, ou aujourd’hui, Sébastien Lapaque et Jacques de Saint-Victor, il suffit d’exécuter à travers la vie des lettres à la recherche de nouveaux talents. Même aujourd’hui, Le Figaro littéraire se caractérise par son esprit d’indépendance vis-vis de la politique. Alors elle est orientée vers la droite ou de centre-droit, comme le spectre politique français habituellement used.But il savait, selon la logique initiée par son fondateur Pierre Brisson, toujours prendre du recul et de défendre la théorie de l’art pour l’art contre l’idéologie et l’engagement politique des intellectuels communistes et socialistes.

Présentation

Le Figaro trouve sa plume

Le Figaro Littéraire est peut-être la plus ancienne supplément du Figaro publié ce jour. La course hebdomadaire par Maurice de Noël n’a rien à voir avec les pages littéraires du Figaro de l’entre deux guerres, ou plus précisément le premier supplément du Figaro, The Literary lancé en 1905. Le titre de Maurice Noël est au début d’auto-publié, avec des bureaux situés dans les halls des palais prestigieux Rond-Point des Champs-Elysées.Maintenant retourné vers les pages du Figaro, les honneurs supplémentaires chaque jeudi, la vie des lettres.

Rédaction

Né dans les affrontements de la purification, Le Figaro est littéraire dans le contexte de la Guerre froide, le lieu du refus de l’engagement de l’literature.Often considéré comme le hall de l’Académie, la «plume grands’ Le Figaro, comme François Mauriac, viennent de défendre la tradition littéraire française, tandis que les jeunes critiques, comme auparavant, Bernard Pivot et Jean Chalon, ou aujourd’hui, Sébastien Lapaque et Jacques de Saint Victor, il suffit d’exécuter à travers la vie des lettres à la recherche de nouveaux talents. Même aujourd’hui, Le Figaro littéraire se caractérise par son esprit d’indépendance vis-vis de la politique. Alors elle est orientée vers la droite ou de centre-droit, comme le spectre politique français habituellement utilisé. Mais il savait, selon la logique initiée par son fondateur Pierre Brisson, toujours prendre du recul et de défendre la théorie de l’art pour l’art contre l’engagement idéologique et politique des intellectuels communistes et socialistes.

Vie d’un hebdomadaire culturel

Naissance du Figaro Littéraire

Aidé par Maurice Noël, une forte respectés, Pierre Brisson, chef du Figaro, soulève en avril 1946 un hebdomadaire littéraire, refusant de Vichy comme Moscow.It est d’abord publiées en dehors du journal sous le titre et devient le Literary Le Figaro en 1947 . Les kiosques à journaux et connaît un tel succès, surtout quand il prend position pour dénoncer les excès de frottage ou de dénoncer le totalitarisme soviétique.

Localisation du refus de l’engagement de la littérature

L’hebdomadaire invente sa propre forme de ‘contre-engagement». Il défend la théorie de l’art pour l’art contre l’engagement idéologique et politique des intellectuels à une époque où Jean-Paul Sartre invoque l’engagement nécessaire des écrivains. Cependant, tout en niant la théorie de l’engagement, ces écrivains (André Gide, Jean Guéhenno, Paul Claudel et François Mauriac), souvent libérale, prendre position en réponse à des engagements d’intellectuels de gauche. Surtout dans la défense de la liberté des écrivains opprimés par les régimes communistes. Le journal a défendu les auteurs de «pays socialistes» comme Arthur Koestler et Victor Kravchenko lors de son procès.

Installation dans le paysage de la littérature française

Durant les années 1950, le document souligne ses liens avec l’Académie française (l’accent est mis sur les nouvelles des institutions littéraires, notamment universitaire) et acquiert une légitimité dans le monde des lettres pour votre critique littéraire (critique de la New Roman). Les universitaires comme Georges Duhamel, Paul Valéry, Francis Ambrières, Paul Claudel, Robert Kemp, et Léon-Paul Fargue, ou Colette, Julien Green et rejoindre l’ancien titre. Et souvent, François Mauriac, académicien aussi, qui localise et apporte les nouveaux journalistes. Maintenant considéré comme une publication prestigieuse, vitrine chez Figaro, son écriture est installé dans les chambres au premier étage du manoir luxueux du rond-point.

Pour la nouvelle formule

Avec la nouvelle formule, Le Figaro Littéraire déplaçant plus vers un journal culturel général. Cependant, il reste essentiellement littéraire et laisse peu de place à l’art ou la musique, du cinéma ou de théâtre.

Maurice embauché d’ici Noël 1958, et rédacteur en chef adjoint du Figaro dans la littérature de 1960, des jeunes critiques, Bernard Pivot (fondateur du magazine Lire) et Jean Chalon, littéraire Figaro entrer. Le Figaro fertiles presse littéraire et contemporain littéraire par la formation de plusieurs jeunes journalistes.

Dans les années 1960, les ventes s’essoufflent, a alors décidé Brisson, le soutien enquête, de rajeunir et de professionnaliser le journal, avec un modèle à l’esprit: L’Express, son principal concurrent. Aidé par François Mauriac, le nouveau rédacteur en chef, Michel Droit accepte de transformer le magazine ancien titre fougueux. La culture n’est plus le cœur, les chroniques «suivre» des nouvelles générales définir la ligne éditoriale.

Le Figaro Littéraire d’aujourd’hui

En recentrant littéralement, ce supplément d’attirer de nombreux lecteurs, et permet à la BBC pour lutter efficacement contre la crise de la diffusion que la presse quotidienne est confrontée à des trente dernières années.

Le style et les effets de la plume

Sous les plumes de Sébastien Lapaque, Jacques de Saint Victor et Jean d’Ormesson, Le Figaro littéraire montre maintenant un style plus souple et sait moduler son ton. Le Figaro La littérature est avant tout une autorité littéraire, appuyée sur son franc-parler et relative émancipation vis-à-vis de la politique.

Sources et bibliographie

Quotidien, Le Figaro est accompagné d’un supplément imprimé sur du saumon, Le Figaro économie, et un troisième livre, Le Figaro et Vous.

← Article précédent: Le genre litteraire Article suivant: Le monde litteraire


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles