La guerre révolutionnaire

> > La guerre révolutionnaire ; écrit le: 27 janvier 2014 par imen

La guerre révolutionnaire est une guerre populaire — aussi peut-elle se permettre d’adopter une stratégie d’usure. Mao voyait dans la Blitzkrieg la stratégie inhérente aux régimes fascistes, parce que ceux-ci ne sont pas assurés du soutien de leurs populations. Pour Mao, le combattant révolutionnaire trouve son élément naturel dans le peuple « comme le poisson dans l’eau » – c’est pour avoir oublié cette élémentaire leçon que la guérilla de Che Guevara en Bolivie se termina en désastre.

« Le pouvoir est au bout du fusil » répète Mao, qui précise néanmoins : « Le parti commande aux fusils » – une formule qui l ranspose celle de Clausewitz sur la guerre comme politique continuée par d’autres moyens. « Tout l’art de la guerre est basé sur la duperie», disait Sun Tzu . La guerre révolutionnaire est aussi une guerre subversive – inversement, on appelle guerre subversive la guerre populaire ou révolutionnaire menée par des moyens non conventionnels. Une autre expression désigne une stratégie analogue : on appelle guerre psychologique la guerre de propagande consistant à saper le moral de l’adversaire (popula­tion et armée) et à diminuer, voire à briser sa détermination au combat ou à la résistance.On connaît le mot de Napoléon : la guerre est un art simple et tout d’exécution. L’armement moderne fait de la stratégie un art complexe et tout de conception. La théorie mathématique des jeux, apparue après la Seconde Guerre mondiale dans un contexte de guerre froide commençante, formalise la situation d’affrontement entre deux adversaires. L’arme nucléaire est une arme totale : elle condense pour ainsi dire la guerre en un point. Avec elle, il ne s’agit plus simplement de faire peur, mais de dissuader l’ennemi de toute velléité d’agression. On distingue, dans les états-majors, la dissuasion de base qui est la politique consistant à brandir la menace de représailles nucléaires en cas d’attaque nucléaire et la dissuasion élargie, qui est une menace de représailles nucléaires en riposte à toute attaque, nucléaire ou conventionnelle .

← Article précédent: La guérilla Article suivant: L’évolution de la guerre : La psychologie du combattant


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site