➔ LITTÉRATURE

Editions de minuit

Vous êtes ici : » » Editions de minuit ; écrit le: 15 novembre 2011 par La rédaction

Les editions de minuit est une maison d’édition française, fondée par Jean et Pierre de Lescure Bruller en 1941 pendant l’occupation allemande de la France. En Février 1942 est publié le premier livre, Le Silence de la mer de Vercors (pseudonyme de Bruller).

Accueil Histoire

Origine du nom

Si le mot «minuit» Imaginez les manuscrits imprimés clandestinement la nuit, l’histoire est différente. Les deux premiers livres sont imprimés par Oudeville Claude, travaille seul pendant la journée. Il met deux mois pour imprimer 250 exemplaires du Silence de la mer Les livres suivants seront imprimés sur le dimanche dans le studio d’Ernest Aulard déserte.

Jean Bruller dans La Bataille du silence, d’exprimer l’inspiration du nom de l’édition littéraire ‘, éditions Editions souterrains des catacombes […] Éditions Liberté, Refus de publication … Mais un jour, rue Bonaparte, j’ai joué avec les mots: la sombre nuit, minuit – sur ce dernier me revenir soudainement comme Duhamel, une autre de Mac Orlan … La Confession de minuit … La Tradition de Minuit … Bon sang, mais c’est ce que nous avons besoin: Midnight Publishing je suis! tellement ravie que je suis hors la maison bientôt Lescure qui n’est pas moins chanceux que moi.»Il a poursuivi:’ si je pouvais mettre en place, malgré les difficultés, l’organisation nécessaire pour publier mon histoire (impression, reliure, distribution), on pourrait alors l’utiliser pour un certain nombre d’autres livres! Une publication illégale […] N’était-ce pas la bonne chose, en définitive, pour satisfaire les écrivains dans le besoin de libération […]? ‘

Pendant la guerre

Ces éditions ont été exploités illégalement jusqu’à la Libération, édition 25 œuvres d’écrivains de la Résistance, en contournant la censure et la propagande de Vichy (dont la nouvelle revue française). Plus politiquement neutre que Pensée Libre (démantelée par les Allemands), les éditions ont été ouverts aux auteurs et aux gaullistes communistes.En 1944, editions de minuit de recevoir le Prix Femina en tant qu’éditeur, quelque chose d’unique dans l’histoire de ce prix littéraire.

Après-guerre

Après la guerre, la maison d’édition est dirigée par Jérôme Lindon, à partir de 1948 jusqu’à sa mort en 2001. Il a été dirigé par sa fille Irène Lindon.En 1972, Lindon crée le journal de minuit, et dit à Tony Duvert direction. A la fin de la décennie, Mathieu Lindon est un résultat de Duvert. Le magazine a disparu en 1982.


En 1951, editions de minuit hôte de la revue mensuelle fondée en 1946 par Georges Bataille, prise après sa mort par Jean Piel, et aujourd’hui dirigée par Philippe Roger.

Accueil Histoire

Origine du nom

Si le mot «minuit» Imaginez les manuscrits imprimés clandestinement la nuit, l’histoire est différente. Les deux premiers livres sont imprimés par Oudeville Claude, travaille seul pendant la day.It met deux mois pour imprimer 250 exemplaires du Silence de la mer Les livres suivants seront imprimés sur le dimanche dans le studio d’Ernest Aulard déserte.

Jean Bruller dans La Bataille du silence, d’exprimer l’inspiration du nom de l’édition littéraire ‘, éditions Editions souterrains des catacombes […] Éditions Liberté, Refus de publication … Mais un jour, rue Bonaparte, j’ai joué avec les mots: les ombres dans la nuit, minuit – sur ce dernier me revenir soudainement comme Duhamel, une autre de Mac Orlan … La Confession de minuit … La Tradition de Minuit … Bon sang, mais c’est ce que nous avons besoin: Les editions de minuit! Je suis tellement heureux que je suis hors la maison bientôt Lescure qui n’est pas moins chanceux que moi.»Il a poursuivi:’ si je pouvais mettre en place, malgré les difficultés, l’organisation nécessaire pour publier mon histoire (impression, reliure, distribution), on pourrait alors l’utiliser pour un certain nombre d’autres livres! Un […] la publication illégale était pas la bonne chose, en définitive, pour satisfaire les écrivains dans le besoin de libération […]? ‘

Pendant la guerre

Ces éditions ont été exploités illégalement jusqu’à la Libération, édition 25 œuvres d’écrivains de la Résistance, en contournant la censure et la propagande de Vichy (dont la nouvelle revue française). Plus politiquement neutre que Pensée Libre (démantelée par les Allemands), les éditions ont été ouverts aux auteurs et aux gaullistes communistes.En 1944, editions de minuit de recevoir le Prix Femina en tant qu’éditeur, quelque chose d’unique dans l’histoire de ce prix littéraire.

Après-guerre

Après la guerre, la maison d’édition est dirigée par Jérôme Lindon, à partir de 1948 jusqu’à sa mort en 2001. Il a été dirigé par sa fille Irène Lindon.En 1972, Lindon crée le journal de minuit, et dit à Tony Duvert direction. A la fin de la décennie, Mathieu Lindon est un résultat de Duvert. Le magazine a disparu en 1982.

En 1951, editions de minuit hôte de la revue mensuelle fondée en 1946 par Georges Bataille, prise après sa mort par Jean Piel, et aujourd’hui dirigée par Philippe Roger.

Les auteurs du editions de minuit

Pendant la guerre d’Algérie, ils ont publié en 1958, La Question d’Henri Alleg et la gangrène de Bachir Boumaza, qui sont immédiatement censurés, tout comme, plus tard, les meurtriers de Benoist Rey, publié en 1961.

← Article précédent: Editions actes sud Article suivant: Editions pocket

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles