➔ LITTÉRATURE

Autoportrait en littérature

Vous êtes ici : » » Autoportrait en littérature ; écrit le: 15 novembre 2011 par La rédaction modifié le 1 octobre 2014

Un portrait est une picturales, sculpturales, photographiques ou littéraires qui représentent une personne réelle ou fictive, un. Physiquement ou psychologiquement

Les portraits ont différentes fonctions, au-delà du désir de perpétuer la mémoire d’une personne et que vous voulez créer une image historique du commanditaire, le portrait est souvent une fonction de représentation immédiate. Il a souvent exprimé le désir d’ubiquité, objectif politique ou religieux: le portrait du président qui est dans toutes les mairies françaises est un bon exemple.

Pendant de nombreuses années, on pensait que le portrait devrait être l’exercice comme la représentation mimétique, mais l’étude attentive de l’histoire a au moins modérée de la décision. Dans la période classique, le portrait est resté, cependant, le genre le plus dépendant et l’un des plus codifiés.

Le portrait apparaît dans le Ve siècle av. AD sur les monnaies des rois de Perse. L’utilisation de cette propagation, surtout depuis la mort d’Alexandre le savait Great.He le développement romaine considérable. En monnaies médiévales disparaît et revient à la fin du XVe siècle, à l’imitation de l’Italie sur les pièces appelées «Teston’. L’utilisation de l’effigie a été inauguré par la médaille de Pisanello en 1439.

Galerie: Portrait de peinture

Cet article ne prétend pas être un inventaire exhaustif de tous les portraits dans l’histoire de la peinture. Il présente simplement, par exemple, une sélection représentative de chaque période de grâce de quelques tables – connus ou inconnus – des peintres connus pour leurs portraits.

Néanmoins, il identifie plusieurs types de peinture de portrait (par exemple cet extrait du catalogue des collections italiennes du Musée des Beaux-Arts de Chambéry, France)

Leonardo Vincil Dame à l’hermine (c. 1483-1490)

Sandro BotticelliPortrait de Simonetta Vespucci (c. 1476-1480)

TitienPortrait Isabelle d’Este (1534-1536)

RaphaëlPortrait de Baldassare Castiglione (1514-1515)

RaphaëlPortrait du pape Jules II (1511-1512)

RaphaëlDonna Velata (c. 1514-1515)

Jean ClouetFrançois I (1524)

Jean ClouetGuillaume Bude (1536)

Christoph AmbergerPortrait Sebastian Münster (c. 1552)

Lucas Cranach l’Ancien, Portrait de Katharina von Bora (c. 1526)

Lodovico Capponi BronzinoPortrait d’Agnolo (1550-1555)

Juan Pantoja de la CruzL’Infante Isabel Clara Eugenia (1599)

Johann Friedrich Franz Pforr OverbeckPortrait le peintre (1810)

Anne-Louis Girodet-TriosonPortrait de Chateaubriand (1808-1810 c.)

Paul CézanneL’Homme le tuyau (c. 1890-1892)

Citations

«En tant qu’être humain, je suis davantage préoccupé par la représentation de l’humain, je n’ai de nombreux portraits d’amis, je dois bien les connaître, aussi longtemps que je pouvais les observer…» – Francis Bacon ‘sourire parce que vos dents ne sont pas seulement faites pour manger ou pour mordre. ‘- Man Ray’ Chaque portrait qui est peint avec un portrait pas l’esprit du modèle, mais l’artiste ‘-. Oscar Wilde

Officiel

En politique, les portraits des chefs d’Etat symbolisent souvent l’État lui-même. Dans la plupart des pays, le protocole exige que le portrait du chef de l’Etat à apparaître dans tous les bâtiments publics. Apparu excessive pour de tels portraits est la marque d’un culte de la personnalité, en vigueur dans de nombreux régimes autoritaires.

Les politiciens ou noble sans être chef de l’Etat ou le roi ne réalisent souvent leur portrait, ou par narcissisme ou par mécenissme lui permettant de grands artistes vivent de leur talent.

Aujourd’hui, avec les médias dans la société, il est inconcevable sans la carrière politique sur la photographie de portrait et de films (cassette vidéo).

Littéraire

En littérature, les portraits et les autoportraits sont des descriptions partie écrite ou orale de l’analyse d’une personne. Il est également possible de rendre le port d’un animal, une plante ou d’une chose. Un portrait donne une vision, parfois grotesque ou satirique, qui est non seulement une description physique, mais aussi une description du portrait psychique ou symbolic.The (ou auto-portrait) peut apparaître comme une table qui a une temporalité courte discursives comme vu dans les Caractères de La Bruyère, ou de construire des tableaux sous forme de discours qui sont réparties dans le temps successives d’une œuvre comme on le voit dans Le Sopha de Crébillon fils. Dans ce cas, les autoportraits et portraits peuvent être construits à travers différentes échelles de temps. D’autres formes de construction des portraits et autoportraits sont également possibles, puisque l’auteur peut choisir la portée ou l’intention de cette description de l’identification. Ainsi nous pouvons ignorer les traits physiques caractéristiques d’une personne ou matérielle d’un objet à décrire uniquement le côté psychique ou symbolique.

Pictural

Pendant les périodes baroque et rococo, au XVIIe siècle et les portraits du XVIIIe siècle a pris une importance croissante.Dans une société de plus en plus dominé par la bourgeoisie au milieu d’être puissant, les représentations de gens vêtus de luxe près les symboles du pouvoir temporel et la richesse de contribuer efficacement à affirmer leur autorité. Van Eyck et Rubens a excellé dans ce genre.

Dans le même temps, l’intérêt croissant dans la compréhension des sentiments humains engendrés artistes préoccupés par l’apparition d’émotions. Les impressionnistes tels que Monet, Degas et Renoir, qui utilisaient principalement comme une famille modèle et amis, peinte en petits groupes ou des individus seuls, en extérieur ou dans des ateliers. Caractérisés par leur surface lumineuse et la richesse de leurs couleurs, ces portraits sont souvent intime dans la nature, loin du portrait officiel.

Les artistes de la fin du siècle dernier a élargi le champ d’exploration du portrait, en libérant des contraintes de ressemblance visuelle. Henri Matisse a simplifié la ligne et la couleur de leur donner toutes leurs expressive power.Pablo Picasso réalisa de nombreux portraits, dont plusieurs portraits cubistes ou modèle est à peine reconnaissable. L’art du portrait a diminué dans le milieu du siècle, probablement en raison de l’intérêt croissant pour l’abstraction et l’art non figuratif. Plus récemment, toutefois, le portrait a connu un renouveau.

Si le portrait est un objet fascinant de l’étude est qu’elle se concentre, en fait, la plupart des fonctions de la peinture. La première auto-portraits dans l’art occidental apparu pendant la Renaissance, lorsque les artistes ont peint leurs visages se démarquer de la foule dans le fond de scènes narratives. Le genre d’auto-portraits de plus en plus importante après la période classique.

Ils peuvent avoir un ou plusieurs sujets de l’avant, les trois-quarts, de profil ou de dos. Enfin, l’angle de vue peut être horizontale (même niveau), de la plongée (en haut) ou contre-plongée (de loin).

En photographie, on parle plus communément de près (centrée sur le visage), proche (début visage, cou et épaules), proche (taille), plan moyen (corps entier) plan global (modèle dans son décor).

Photographiques

Galerie: Portrait de peinture

Cet article ne prétend pas être un inventaire exhaustif de tous les portraits dans l’histoire de la peinture. Il présente simplement, par exemple, une sélection représentative de chaque période de grâce de quelques tables – connus ou inconnus – des peintres connus pour leurs portraits.

Néanmoins, il identifie plusieurs types de peinture de portrait (par exemple cet extrait du catalogue des collections italiennes du Musée des Beaux-Arts de Chambéry, France)

Leonardo Vincil Dame à l’hermine (c. 1483-1490)

Sandro BotticelliPortrait de Simonetta Vespucci (c. 1476-1480)

TitienPortrait Isabelle d’Este (1534-1536)

RaphaëlPortrait de Baldassare Castiglione (1514-1515)

RaphaëlPortrait du pape Jules II (1511-1512)

RaphaëlDonna Velata (v.1514-1515)

Jean ClouetFrançois I (1524)

Jean ClouetGuillaume Bude (1536)

Christoph AmbergerPortrait Sebastian Münster (c. 1552)

Lucas Cranach l’Ancien, Portrait de Katharina von Bora (c. 1526)

Lodovico Capponi BronzinoPortrait d’Agnolo (1550-1555)

Juan Pantoja de la CruzL’Infante Isabel Clara Eugenia (1599)

Johann Friedrich Franz Pforr OverbeckPortrait le peintre (1810)

Anne-Louis Girodet-TriosonPortrait de Chateaubriand (1808-1810 c.)

Paul CézanneL’Homme le tuyau (c. 1890-1892)

Portraits funéraires

Le portrait de l’art occidental de décès ou des funérailles portrait dans l’Ouest provient de la tradition de vénérer le corps du souverain défunt. Grâce à cette pratique de la photographie démocratisé dans les XIXe et XXe siècles. Une exposition au Musée d’Orsay Le dernier portrait intitulé permis de découvrir, de portraits d’enfants se tenant par saisisants le corps de leur frère ou une soeur sont morts ainsi que des photographies de beauté visuelle réelle: Victor Hugo sur son lit de mort.

← Article précédent: Audio livres Article suivant: Autoportrait litteraire

2 réponses pour "Autoportrait en littérature"

  1. Noizzette  19 avril 2012 at 12 h 39 min

    je suis qu’en 3ieme :
    mais peut-être :
    “Qu’y a t’il en soi et la représentation de soi ?”

    Répondre
  2. Lise  19 avril 2012 at 12 h 52 min

    je suis qu’en 3ieme :

    « Qu’y a t’il en soi et la représentation de soi ? »

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles