Tonalités littéraires

Vous êtes ici : Accueil » Litterature générale » Tonalités littéraires

Le registre d’un texte littéraire (aussi connu comme la hauteur) est définie par l’effet de ce texte sur le lecteur et a le plus souvent recherché par l’auteur. Le record littéraire est liée à certains types de procédés stylistiques, mais aussi les thèmes directeurs qui déterminent la réception du texte par le lecteur. Réactions, intellectuel et affectif, peut être sous la curiosité artistique mêlée d’admiration, l’adhésion sur le texte de la requête, mais aussi un mélange complexe d’attraction et de rejet. Cependant la notion de registre littéraire est discuté et leur détermination est encore discutée. Le résumé synthétique de cette page pour chaque registre se réfère à des éléments spécifiques où des questions spécifiques ont leur place.

Adhésion

Au-delà de la curiosité ou l’admiration pour un art de l’écriture, le lecteur peut être amené à rejoindre le sujet de l’auteur, cela est particulièrement le cas avec une bande dessinée vous inscrire, épique, le S’enregistrer merveilleuse et lyrique.

Une bande dessinée

Une bande dessinée a pour but de faire rire les gens, se divertir et à travers représentant le ridicule des hommes. L’adhésion sera de complicité dans le cas d’une bande dessinée qui sort de la voiture elle-même en l’amusant. Le ton comique est de provoquer le rire en utilisant diverses méthodes:jeux de mots, des malentendus, des répétitions, des associations burlesques, etc. Avec les touches spéciales, comme l’humour. Le ton comique déforme la réalité à travers des situations qui provoquent le rire et l’ordre habituel des choses comme dans Les Fourberies de Scapin de Molière, la logique du langage, les gestes et les comportements sont contestés par une pause inattendue.

Les registres des sous-comédie

L’épopée inscrire

L’épopée enregistrer (ou héroïque), également appelé ‘ton épique,’ basé sur la réaction de l’admiration du lecteur avant les exploits surhumains de héros. En utilisant le sublime et le processus d’amplification (accumulation, des images, l’hyperbole, les superlatifs …) Epic humanité exaltent les textes ci-dessus des chiffres et des faits comme une partie régulière de la poésie de Hugo (La Légende de conscience au cours des siècles) mais aussi dans la prose que certaines pages de Zola se référant à la population des mineurs rebelles traversant la campagne dans Germinal. – Des termes empruntés à l’Antiquité ou de la grande épopée temps adverbes qui soulignent la valeur et de la séquence d’actions .- un effet d’amplification et de l’accent qui correspond à la solennité de la chanson épique. – Phrases longues et complexes qui amplifient l’action représentée la modalité exclamative .- soulignant les sentiments du narrateur.- Des effets symétriques et le parallélisme qui manifestent l’opposition et la confrontation. – Les comparaisons et les métaphores, qui ajoutent à l’impression de puissance et de la violence .- hyperbole, ou les numéros qui contribuent à l’accumulation et l’amplification .- énumérations, qui marquent la profusion.

Le registre merveilleux

Le merveilleux séduit le lecteur en le faisant dans le royaume de l’imagination et le rêve (rêve de registre). Très reconnaissable dans le conte, les personnages beaux stades avec des qualités (bravoure, la ruse …) face à des créatures maléfiques, imaginaires ou non ( une sorcière, un dragon, un décompte de mal …) et de gestion pour écarter le danger, après de multiples épisodes. Le récit est marqué par des signes qui émergent de tous les vrais comme «Il était une fois …’ ou ‘Ils se marièrent et vécurent heureux’ de donner libre cours à l’imagination. Le conte surpassant de loin l’imagination des lecteurs enfantin est encore souvent associée à l’engagement moral de se joindre au genre de la fable (par exemple, le Petit Chaperon Rouge de Charles Perrault), le genre de conte philosophique prétend aussi une illustrés éthiques ou politiques d’une manière exemplaire de Voltaire Candide.La même chose est vraie dans de nombreux ouvrages de science-fiction qui inventent des mondes et des êtres conduit à une réflexion sur l’humanité par des transpositions dans l’utopie ou de l’histoire alternative, comme dans The Invisible Man par HGWells (réflexion sur l’identité et le regard des autres) ou Dune de Frank Herbert (réflexion sur le pouvoir et la violence).

Les paroles inscrire

Campagne d’adhésion travaille aussi avec l’identification avec l’auteur à travers les confidences de celui qui définissent le lyrique inscrire. Le haut-parleur (l’auteur souvent mais pas toujours comme Cyrano de Bergerac), révèle des sentiments intimes et personnels sur des thèmes généraux de la condition humaine comme l’amour, la nostalgie, la solitude, le passage du temps, la nature du rapport ou de mort. Tirant son nom de la lyre d’Orphée, héros et poète de la mythologie grecque, le registre est l’expression lyrique des sentiments, ils sont heureux (joie, bonheur, amour, l’enthousiasme, l’exaltation de la beauté …) ou élégiaque, exprimant la plainte et de mélancolie. Le ‘Chant de l’âme» est particulièrement associée à un aspect de la poésie avec des processus tels que l’utilisation de la première personne du singulier, d’un vocabulaire des sentiments et ont souligné que représentent l’utilisation des apostrophes et des invocations (O saisons! Ô châteaux!- Rimbaud), une ponctuation expressive, l’utilisation de nombreux procédés rhétoriques (les images, les accumulations …) ou rechercher des effets musicaux de jouer les rythmes et les sons (allitération, anaphore …). Deux exemples emblématiques: ‘Demain à l’aube …’ de Victor Hugo (Les Contemplations) et Ne me quitte pas de Jacques Brel.

Questionnement

Le argumentatif inscrire

La requête correspond aux arguments enregistrer (ou délibérative) cherchent à rejoindre le lecteur à une thèse en faisant appel à la raison (convaincre) que le sentiment (convaincre) (exemple: Supplément au voyage de Bougainville de Diderot). Peut-être trouvé sous des bûches de épidictique (blâme et l’éloge: hymnes, des oraisons funèbres, comme les textes de Bossuet) et le très controversé, pamphlétaire parfois appelé (par exemple, la punition de Victor Hugo). On peut associer le registre utilisé dans les textes pédagogiques délivrer une instruction: il est basé sur une argumentation visant à informer et convaincre un interlocuteur.

Inscrire Fantastiques

La requête est également requise dans le cas du registre, ce qui introduit une faille dans le jeu très réelles sur la question d’une réalité possible (par exemple, Le Horla de Maupassant).Elle entretient une atmosphère de suspense pour le lecteur à douter et ne savent pas la solution à choisir à la fin des travaux, selon la définition donnée par Tzvetan Todorov. Elle conduit souvent au registre lorsque la question dramatique devient anxieux.

Adhésion

Au-delà de la curiosité ou l’admiration pour un art de l’écriture, le lecteur peut être amené à rejoindre le sujet de l’auteur, cela est particulièrement le cas avec une bande dessinée vous inscrire, épique, le S’enregistrer merveilleuse et lyrique.

Une bande dessinée

Une bande dessinée a pour but de faire rire les gens, se divertir et à travers représentant le ridicule des hommes. L’adhésion sera de complicité dans le cas d’une bande dessinée qui sort de la voiture elle-même en l’amusant. Le ton comique est de provoquer le rire en utilisant diverses méthodes: jeux de mots, des malentendus, des répétitions, des associations burlesques, etc Avec des tonalités spécifiques que l’humour.. Le ton comique déforme la réalité à travers des situations qui provoquent le rire et l’ordre habituel des choses comme dans Les Fourberies de Scapin de Molière, la logique du langage, les gestes et les comportements sont contestés par une pause inattendue.

Les registres des sous-comédie

L’épopée inscrire

L’épopée enregistrer (ou héroïque), également appelé ‘ton épique,’ basé sur la réaction de l’admiration du lecteur avant les exploits surhumains de héros. En utilisant le sublime et le processus d’amplification (accumulation, des images, l’hyperbole, les superlatifs …) exaltent l’humanité épiques textes ci-dessus des chiffres et des faits comme une partie régulière de la poésie de Hugo (La Légende de conscience au cours des siècles) mais aussi dans la prose que certaines pages de Zola évoquant le peuple rebelle des mineurs voyageant la campagne dans Germinal. – Des termes empruntés à l’Antiquité ou de la grande épopée temps adverbes qui soulignent la valeur et de la séquence d’actions .- Un effet l’accent et l’amplification correspondant à la solennité de la chanson épique. – Phrases longues et complexes qui amplifient l’action représentée la modalité exclamative .- soulignant les sentiments du narrateur .- effets symétriques et le parallélisme qui manifestent l’opposition et la confrontation. – Les comparaisons et les métaphores, qui ajoutent à l’impression de puissance et de la violence .- hyperbole, ou les numéros qui contribuent à l’accumulation et l’amplification .- énumérations, qui marquent la profusion.

Le registre merveilleux

Le merveilleux séduit le lecteur en le faisant dans le royaume de l’imagination et le rêve (rêve de registre).Très reconnaissable dans le conte, les personnages beaux stades avec des qualités (bravoure, la ruse …) face à des créatures maléfiques, imaginaires ou non (une sorcière, un dragon, un décompte de mal …) et de gestion pour écarter le danger, après plusieurs épisodes. Le récit est marqué par des signes qui émergent de tous les vrais comme «Il était une fois …’ ou ‘Ils se marièrent et vécurent heureux’ de donner libre cours à l’imagination. Le conte surpassant de loin l’imagination des lecteurs enfantin est encore souvent associée à l’engagement moral de se joindre au genre de la fable (par exemple, le Petit Chaperon Rouge de Charles Perrault), le genre de conte philosophique prétend aussi une illustrés éthiques ou politiques d’une manière exemplaire de Voltaire Candide. La même chose est vraie dans de nombreux ouvrages de science-fiction qui inventent des mondes et des êtres conduit à une réflexion sur l’humanité par des transpositions dans l’utopie ou de l’histoire alternative, comme dans L’Homme Invisible de HG Wells (réflexion sur l’identité et le regard des autres) ou Dune de Frank Herbert (réflexion sur le pouvoir et la violence).

Les paroles inscrire

Campagne d’adhésion travaille aussi avec l’identification avec l’auteur à travers les confidences de celui qui définissent le lyrique inscrire.Le haut-parleur (l’auteur souvent mais pas toujours comme Cyrano de Bergerac), révèle des sentiments intimes et personnels sur des thèmes généraux de la condition humaine comme l’amour, la nostalgie, la solitude, le passage du temps, la nature du rapport ou de mort. Tirant son nom de la lyre d’Orphée, héros et poète de la mythologie grecque, le registre est l’expression lyrique des sentiments, ils sont heureux (joie, bonheur, amour, l’enthousiasme, l’exaltation de la beauté …) ou élégiaque, exprimant la plainte et de mélancolie. Le ‘Chant de l’âme» est particulièrement associée à un aspect de la poésie avec des processus tels que l’utilisation de la première personne du singulier, d’un vocabulaire des sentiments et ont souligné que représentent l’utilisation des apostrophes et des invocations (O saisons ô châteaux -! Rimbaud) , une ponctuation expressive, l’utilisation de nombreux procédés rhétoriques (les images, les accumulations …) ou rechercher des effets musicaux de jouer les rythmes et les sons (allitération, anaphore. ..). Deux exemples emblématiques: ‘Demain à l’aube …» Victor Hugo (Les Contemplations) et Ne me quitte pas de Jacques Brel.

S’enregistrer curiosité et admiration artistique / réalistes

Parfois, nous identifions un registre neutre, appelé éducatives ou informatives dans certaines œuvres littéraires n’est pas toujours vraiment la mémoire – et les commentaires sur l’art de la guerre en Montluc – et dans les pages de certains livres comme technique opératoire explicatives décrites dans Jules Verne ou des digressions sur agronomie dans Illusions perdues de Balzac), mais la curiosité et l’admiration pour le talent de l’auteur sont plus généralement caractérisée par irréaliste d’enregistrer un souci d’exactitude, l’authenticité et la crédibilité de la recherche d’un effet artistique. Présent à tout moment, sous diverses formes, comme dans les fables (par exemple, la vie quotidienne, à la vue laid), comédie (par exemple la scène d’ouverture de l’Malade Imaginaire sur les pratiques médicales du XVIIe siècle), la poésie (ex.Carrion dans Les Fleurs du Mal de Baudelaire), le réalisme est devenu de plus en plus important dans les récits des XVIIIe et XIXe siècles. Il a également été revendiquée par le mouvement réaliste dans l’art du XIXe siècle (Courbet) et la littérature, par exemple de Maupassant dans la Préface de Pierre et Jean, et accentuée par le naturalisme de Zola préconisait le roman expérimental.Le registre est devenu réaliste dans les romans qui cherchent à produire un effet de réel (aussi connu comme vériste) de plus que la transcription absolument fidèle de la réalité, impossible. Ce souci de la vérité s’applique aussi bien aux personnages (personnages, la motivation, registre de langue, de relations, mais aussi des fonctions intimes du corps), comme cadre spatio-temporel (descriptions de lieux, le contexte historique et sociologique avec un vocabulaire technique) que des aventures individuelles et collectives. Un premier exemple: la description de la pension Vauquer début Goriot de Balzac. De toute évidence, le registre peut raisonnablement se joindre d’autres documents selon les indications supplémentaires demandés par l’auteur, comme la mort pathétique de Gervaise dans L’Assommoir de Zola ou de l’histoire dramatique du naufrage de Paul à Saint-Véran et Virginie de Bernardin de Saint- Pierre.

La fascination et l’effroi

Enfin, le lecteur peut se sentir un mélange de fascination et d’effroi qui combine des réactions complexes au royaume de la mort et le mystère. L’analyse littéraire diffère considérablement alors que le registre, le registre et le pathos tragique inscrire qui sont assez proches. ‘

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié